Moteur de recherche

 

Espace presseThema

Attention article publié avant décembre 2005

Agglomération parisienne : plongée en eaux usées

Traitement des eaux usées

Les eaux usées produites par les 10 millions d'habitants de l'agglomération parisienne représentent quelques 30 m3/s, un débit équivalent au débit naturel de la Seine en période estivale... Riches en matières organiques, ammoniaque, phosphates, mais aussi en substances dangereuses que l'industrie répand sur le marché domestique (produits lessiviels, peintures, médicaments), ces eaux doivent être traitées en station d'épuration avant d'être rejetées à la rivière. Explication de Gilles Billen, directeur du programme PIREN-Seine.

Malgré ce traitement, les apports de l'agglomération parisienne sont toujours responsables, surtout en période estivale et de faible débit de la rivière, de deux zones de déficit d'oxygène dans l'eau de la Seine : à l'aval immédiat de la station d'épuration « Seine Aval » d'Achères (Yvelines) et dans l'estuaire (Haute Normandie). Ces déficits s'expliquent par l'activité des microorganismes, qui éliminent d'abord la matière organique résiduelle présente dans les eaux usées rejetées, puis, après un temps de latence correspondant à un parcours de 150 km vers l'aval, oxydent l'ammoniaque.

Achères

© SIAPP.

Vue aérienne de la station dépuration « Seine Aval » à Achères.


Après la mise en place des premiers dispositifs d'épuration à la fin du XIXe siècle, suivie d'une longue période durant laquelle le volume des eaux usées produites s'est accru plus vite que la capacité de les traiter, les progrès réalisés depuis trente ans dans l'assainissement urbain ont amélioré très nettement le niveau d'épuration des matières organiques. En revanche, le traitement de l'ammoniaque ne s'est mis en place que beaucoup plus tardivement, et une bonne oxygénation de la Seine dans la région rouennaise ne pourra être restaurée que lorsque le traitement de l'ammoniaque des eaux usées parisiennes sera entièrement réalisé. La station d'épuration « Seine Aval » d'Achères, la dernière des quatre stations d'épuration parisienne à ne pas être équipée d'un traitement de l'azote, sera en mesure d'assurer cette tâche en 2007.

Par temps de pluie, les risques d'altération du milieu aquatique par les rejets urbains sont plus graves encore. Les orages importants qui s'abattent sur l'agglomération parisienne peuvent occasionner des débordements du réseau de collecte (unitaire) d'eaux usées et l'évacuation vers la Seine d'un mélange d'eaux usées non traitées et d'eaux de pluie souillées par le ruissellement. Jusque récemment, chacun de ces épisodes provoquait une brusque dégradation de la qualité de l'eau et il arrivait de constater, après un violent orage estival, l'absence totale d'oxygène dans la Seine dans une grande

Eaux usées

© PIREN-Seine.

Secteurs de la Seine dégradés par les rejets d'eaux usées de l'agglomération parisienne.


partie de son cours au sein de l'agglomération parisienne et à son aval, provoquant des mortalités massives de poissons. Les infrastructures que met en place le Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (SIAAP) permettent maintenant d'éviter ces débordements, et d'acheminer vers les stations d'épuration ces surplus d'eaux polluées de temps de pluie.
Les poissons, qui l'avaient quittée, ont ainsi retrouvé le chemin de la Seine parisienne, comme en attestent les 23 espèces recensées en 2004 (contre 14 en 1990)...  


Haut de page

Sommaire

à lire

• Billen G., Garnier J., Ficht A. , Cun C. (2001). Modelling the response of water quality in the Seine Estuary to human activity in its watershed over the last 50 years. Estuaries 24:

• Garnier J., Servais P., Billen G., Akopian M. & Brion, N. (2001). Lower Seine river and estuary (France) carbon and oxygen budget during low flow. Estuaries. 24 : 964-976.

Contact

Gilles Billen
Unité « Structure et fonctionnement des systèmes hydriques continentaux »
CNRS-Université Paris 6-ENSM Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 50 19
Mél : gilles.billen@ccr.jussieu.fr

Consulter le site web
PIREN-Seine

Consulter le site web
SIAAP

Retour à l'accueilContactcreditsCom'PratiqueAccessibilité : aide