Moteur de recherche

 

Espace presseThema

Attention article publié avant décembre 2005

Paris et la mode : une histoire ancienne

C'est au fil du temps que Paris est devenu lieu mythique de création et de rayonnement de la mode française. Depuis Colbert, premier à s'être avisé que « la mode est pour la France ce que les mines d'or du Pérou sont pour l'Espagne », la prééminence de la Ville dans ce domaine a été voulue et organisée au cours des siècles par la volonté et l'action conjuguées des pouvoirs publics et des instances représentatives de la profession. L'Ancien régime a réuni à Paris et Versailles une noblesse oisive, comblée de faveurs et tenue de rivaliser auprès des souverains qui en attendaient en retour une contribution au rayonnement de la France et à son prestige. Plus tard, le soutien de Napoléon III aux industries du luxe a nourri « la vie parisienne » brillante du Second Empire, célébrée par Offenbach.

Au XIXe siècle, Paris a également bénéficié, - comme lieu géométrique entre les industries cotonnières du Nord et de l'Est, les productions lainières et la maille de la région de Reims, les tissages choletais et les soieries lyonnaises -, d'une position stratégique centrale entre ces divers fournisseurs de produits textiles. De Worth à Nina Ricci ou Balenciaga jusqu'aux dauphins de Chanel ou de Dior, la Ville n'a cessé d'accueillir les talents de tous les horizons et de les faire prospérer. À l'intérieur de Paris même, de quartier en quartier, du Marais au Sentier et du Triangle d'Or aux tours du 13e arrondissement, la mode parcourt la cité et en renouvelle les réseaux1.


Haut de page

Sommaire

Contact

Michèle Ruffat, Dominique Veillon
Institut d'histoire du temps présent (IHTP)
CNRS
Tél. : +33 (0)1 40 25 10 61
Mél : ruffat@ihtp.cnrs.fr

Consulter le site web
IHTP

Retour à l'accueilContactcreditsCom'PratiqueAccessibilité : aide