Moteur de recherche

 

Espace presseThema

Attention article publié avant décembre 2005

Le « Domaine des Sources de la Seine »

Source de la Seine

© Gilles Billen.

Acheté en 1867 par la Ville de Paris, le Domaine des Sources de la Seine symbolise la volonté de Paris de s'approprier le fleuve tout entier.


« La » source de la Seine est, dès l'époque gauloise, puis gallo-romaine (Sequana), et chrétienne (Saint-Seine), l'objet d'un culte païen dont témoignent les ex-voto de bois qu'on y a retrouvés en abondance. Dans l'imaginaire collectif, la notion de source, lieu d'un perpétuel recommencement, symbole d'absolue pureté, revêt une permanence remarquable. La notion de bassin versant, au contraire, est relativement jeune dans l'histoire des sciences. Descartes défendait encore l'idée Aristotélicienne selon laquelle le débit des rivières trouverait son origine dans l'eau des océans que distillerait la chaleur du centre de la terre, et qui s'écoulerait par les sources. Ce sont les mesures de Mariotte au XVIIIe siècle qui établiront que la pluie sur le bassin de la Seine suffit à en assurer le débit, introduisant alors l'idée, aujourd'hui si familière qu'elle fait l'objet de livres d'enfants, de cycle externe de l'eau et de bassin versant.


Haut de page

Sommaire

à lire

Le Fleuve, un système, des territoires, des acteurs. L'Île de France dans l'hydrosystème Seine. M. Meybeck, S.Théry, G.Billen, J.Garnier, Ph. Boët, M. Chevreuil, M. Poulin, S. Even, C. Mignolet. Les Cahiers de l'IAURIF n°141 (2e trimestre 2004).

La Seine en son Bassin : Fonctionnement écologique d'un système fluvial anthropi (1998), édité par M. Meybeck, G. de Marsily et E. Fustec, Elsevier (750 p.).

Contact

Gilles Billen
Unité « Structure et fonctionnement des systèmes hydriques continentaux »
CNRS-Université Paris 6-ENSM Paris
Tél. : +33 (0)1 44 27 50 19
Mél : gilles.billen@ccr.jussieu.fr

Consulter le site web
PIREN-Seine

Retour à l'accueilContactcreditsCom'PratiqueAccessibilité : aide