Moteur de recherche

 

Espace presseThema

Attention article publié avant décembre 2005

Mosquées et salles de prière en France : état des lieux

La géographie des lieux de culte musulman dans l'hexagone traduit l'histoire contrastée de la présence de l'immigration musulmane, l'ancienneté des courants migratoires et les transformations et les redistributions de cette population dans l'espace. Les explications de Franck Frégosi, sociologue au Centre de recherche « Politique, religion, institutions et sociétés : mutations européennes (PRISME) ».

elt_islam_02En 1970, la France comptait une centaine de lieux de culte musulmans. En 2003, selon les données du ministère de l'Intérieur, il y en aurait 1 600 pour une population d'origine musulmane estimée très approximativement entre 3 et 4 millions de personnes.

D'après une étude réalisée sur quatre sites d'observation (Marseille, Montpellier, Alsace Moselle, Île de France), les lieux de culte musulmans en France sont, à de rares exceptions près, des espaces discrets dont on peine au premier abord à imaginer la destination cultuelle. Cette discrétion globale peut s'expliquer par des raisons objectives de coûts financiers élevés pour l'achat de grands bâtiments ou du foncier. Sans oublier le rôle dissuasif joué par certaines municipalités qui ont pour premier réflexe celui de la résistance de principe.
 
Si l'islam pratiqué en France est bien sorti de l'âge mythique de l'islam des caves et des sous-sols, les fidèles ne se regroupent pas pour autant pour prier dans des mosquées que l'on dit cathédrales. Hormis quelques grandes mosquées et centres islamiques ayant une large assise, la majorité des autres lieux de culte de taille modeste sont des lieux de proximité qui fonctionnent comme de véritables paroisses musulmanes de quartiers.

Les populations d'origine maghrébine fréquentent principalement des lieux de culte en location ou des espaces mis à disposition à des associations ou à des groupes de fidèles par un bailleur public ou privé comme dans les foyers de travailleurs maghrébins ou d'Afrique sub-saharienne.

À l'inverse, la majorité des mosquées turques sont la propriété des associations gestionnaires toutes sensibilités confondues. Autre contraste notable, les lieux de culte turcs restent structurés selon des logiques idéologiques et partisanes indexées à la situation nationale en Turquie (islam officiel du Diyanet, islam Millî Görüs, islam Suleymanci…). Alors qu'une partie croissante des lieux de culte maghrébins tente de cultiver une volonté d'indépendance sinon d'autonomie par rapport aux logiques nationales notamment consulaires.

Enfin, il apparaît que les imams sont en majorité des bénévoles ou des personnes dont l'imamat n'est pas l'activité majeure et dont ce n'est pas la source principale de rémunérations. À la différence des imams turcs qui sont tous salariés des associations gestionnaires des lieux de culte.

Tous ces lieux de culte musulmans connaissent une fréquentation diurne variable, avec une forte hausse hebdomadaire le vendredi et une assistance soutenue le week-end et lors des grandes solennités religieuses canoniques (Aïd El Adha, Aïd El Kébir). La logique d'agrégation des fidèles dans ces lieux obéit avant tout à des paramètres de proximités ethniques, culturelles, et notamment linguistiques, accessoirement idéologiques.


Haut de page

Sommaire

à lire

Les conditions d'exercice du culte musulman en France : analyse comparée à partir d'implantations locales de lieux de culte et de carrés musulmans. Étude réalisée pour le Fonds d'action et de soutien pour l'intégration et la lutte contre les discriminations (FASILD). Samîm Akgönül, Sophie Bava, Jean-Michel Cros, Franck Frégosi, Vincent Geisser, Abdelkader Latreche, Francis Messner, Agathe Petit, 2004.

Contact

Franck Frégosi
Centre de recherche « Politique, religion, institutions et sociétés : mutations européennes »
(PRISME)
CNRS-Université Strasbourg 3
Tél. : +33 (0)3 88 10 61 05
Mél :
franck.fregosi@c-strasbourg.fr
ou
franck.fregosi@libertysurf.fr

Consulter le site web
PRISME

Retour à l'accueilContactcreditsCom'PratiqueAccessibilité : aide