Moteur de recherche

 

Espace presseThema

AVANT-PROPOS

ÉLECTIONS MADE IN USA

Les voix de l'Amérique

Grande puissance mondiale avec une population de plus de 270 millions d'âmes, les États-Unis sont régis par l'une des plus anciennes constitutions en vigueur. Fondé sur les principes du fédéralisme, de la limitation et de la séparation des pouvoirs, de la liberté des citoyens, le régime politique américain a permis une croissance économique d'une ampleur sans précédent dans l'histoire. Il a survécu aux crises politiques et sociales du XIXe siècle, notamment à la guerre de Sécession, et a organisé l'accession des États-Unis aux responsabilités internationales pendant les deux guerres mondiales, et à sa « suprématie » à partir de 1990.

De toutes les civilisations occidentales, la société américaine est peut-être celle qui présente les contrastes les plus prononcés, et dans tous les domaines. Les États-Unis n'ont de cesse de surprendre par leur capacité à évoluer, à tomber pour mieux rebondir. L'on parle de modèle, de déclin, de tentation impériale...

Si des générations entières ont pu expérimenter les vertus du melting pot, la société américaine est aujourd'hui confrontée à des problèmes raciaux complexes et difficiles à résoudre. Le respect quasi religieux de la loi et des décisions de justice, hérité d'une tradition séculaire, ne préserve pas les États-Unis des déchaînements de la violence, sous toutes ses formes, de la criminalité vulgaire à la haine raciale.

Depuis l'hiver 2003, les observateurs internationaux suivent avec passion la course effrénée des candidats à la Maison-Blanche. Le revenu et la classe sociale des électeurs, facteurs longtemps déterminants dans leurs choix, semblent avoir cédé la place aux questions sociales, culturelles, environnementales. L'Amérique rurale, les petites villes et les banlieues méridionales sont devenues des terres privilégiées pour les républicains, alors que les villes grandes et moyennes mais aussi les banlieues autres que celles du Sud sont devenues la base du vote démocrate.

Le système électoral américain diffère du système européen et peut produire des résultats inattendus. Bien qu'ayant obtenu la majorité du « vote populaire », Al Gore a été battu par George Bush en 2000. Y a-t-il eu des défaillances ? S'agissait-il d'erreurs humaines ou de faiblesses techniques ? Quatre ans après, les enjeux de l'élection du président le plus puissant de la planète en novembre restent considérables. Quelle tournure prendra le vote ? Qui succèdera au président sortant ? George W. Bush ou le démocrate John Kerry ? Quelle sera l'influence des partisans de Ralph Nader ? Quel rôle tiendront les États-Unis sur l'échiquier politico-économique international ?

Historiens, politologues, sociologues, informaticiens… décryptent ici les nouveaux visages de l'Amérique. En analysant la recomposition politique, ils envisagent tous les scénarii possibles. Une vision de l'Amérique qui dépasse les clivages politiques. Visite guidée au pays de l'Uncle Sam

La rédaction de CNRS Thema (octobre 2004).


Haut de page

Sommaire

Retour à l'accueilContactcreditsCom'PratiqueAccessibilité : aide