Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 20 novembre 2006

Le Grand Prix Gérard Mégie du CNRS et de l'Académie des Sciences est décerné à Edouard Bard, archéologue du climat.

Édouard Bard, chercheur au Centre européen de recherche et d'enseignement de géosciences de l'environnement (1) (CNRS/Université Aix-Marseille 3 et 1 /IRD), professeur titulaire de la chaire de l'évolution du climat et de l'océan au Collège de France, est le lauréat 2006 du Grand Prix Gérard Mégie du CNRS et de l'Académie des Sciences. Celui-ci, d'un montant de 30 500 euros, lui sera remis le 28 novembre 2006, lors de la séance solennelle de remise des Grands Prix de l'Institut de France.

Le Grand Prix Gérard Mégie vient récompenser les travaux de recherche d'Édouard Bard, de notoriété internationale, à l'interface de la climatologie, de l'océanographie et de la géologie. Leur objectif est de comprendre le fonctionnement naturel du système océan-atmosphère sur des échelles de temps allant de quelques siècles à plusieurs millions d'années. Ses principales contributions portent sur la reconstruction des climats des derniers millénaires à l'aide de méthodes de chimie analytique. Avec son équipe, il a en particulier mis en évidence des périodes de refroidissement abrupt de l'océan Atlantique Nord en liaison avec des débâcles d'icebergs au cours de la dernière déglaciation, ainsi que les variations associées de la circulation océanique, en surface comme en profondeur. Il a également établi une chronologie précise de la remontée du niveau de la mer depuis 20 000 ans et découvert de brusques variations de ce niveau à des taux supérieurs à un mètre par siècle. Édouard Bard, médaille de bronze du CNRS (2) a aussi réalisé plusieurs autres découvertes majeures notamment sur les méthodes de datation utilisant le carbone 14 et sur les modulations de celui-ci dans l'atmosphère terrestre, en réponse aux fluctuations des champs magnétiques du soleil et de la terre, ainsi que du cycle du carbone. Mis à part plus de 120 publications scientifiques spécialisées, Édouard Bard a écrit de nombreux articles de vulgarisation ainsi que deux livres récents « L'Homme et le climat: une liaison dangereuse » (2005) aux éditions Découvertes Gallimard et « L'Homme face au climat » (2006) chez Odile Jacob.

 

Le Grand Prix Gérard Mégie, dont la sélection des lauréats est réalisée par un jury composé de membres de l'Académie des Sciences, récompense « un chercheur - ou une équipe - français ou étranger, pour des travaux de recherche remarquables dans le domaine des sciences de l'atmosphère, de l'océan, de la cryosphère et de leurs interactions ». Il a été créé en 2004, suite au décès du professeur Gérard Mégie, ancien président du CNRS et spécialiste du climat. Depuis, une Fondation qui porte son nom rend hommage à son œuvre scientifique et à sa personnalité en finançant ce Grand Prix, soutenu par l'Académie des Sciences, une institution dont Gérard Mégie était membre et à laquelle il était très attaché.

 
(1) CEREGE
(2) En 1991

Édouard Bard

© P. Imbert / Collège de France

Contacts :

CEREGE
Édouard Bard
T : 04 42 50 74 18 / 04 42 50 74 20
bard@cerege.fr

Presse
CNRS
Laetitia Louis
T : 01 44 96 51 37
Laetitia.Louis@cnrs-dir.fr

ACADÉMIE DES SCIENCES
Françoise Vitali-Jacob
T : 01 44 41 44 60
presse@academie-sciences.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique