Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 3 octobre 2011

Les scientifiques partent inventorier les arbres de la forêt guyanaise

Dans le cadre d'un suivi de la dynamique et de la phénologie forestière (1), une nouvelle campagne de référencement floristique débute aujourd'hui à la station scientifique du CNRS aux Nouragues, en Guyane française. Coordonnée par Pierre-Michel Forget, écologue et spécialiste de la forêt tropicale, cette mission réunira pendant deux semaines une quinzaine de scientifiques de plusieurs institutions de recherche et des partenaires opérationnels spécialisés dans l'accès aux canopées forestières. Portée par les unités mixtes de recherche « Mécanismes adaptatifs » (2) et « Ecologie des forêts de Guyane » (3), cette campagne fait partie d'un projet pluriannuel de suivi de l'écosystème forestier de Guyane. Objectif : compléter l'inventaire de la diversité des arbres dans cette portion d'Amazonie.

Depuis 2001, la phénologie des plantes de la forêt de Guyane est suivie en permanence à l'aide d'un dispositif de 160 collecteurs de fleurs, fruits et graines maillant un périmètre de 40 ha au cœur de la réserve naturelle des Nouragues. Prélevé tous les mois, le contenu de ces collecteurs est trié sur le terrain puis identifié au laboratoire de Brunoy (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS). En 2003, 370 sites balisés pour l'étude de la régénération forestière ont été ajoutés au dispositif des collecteurs existants, pour suivre la dynamique de régénération des plantes. La production de fleurs ou de fruits d'arbres marqués le long d'un chemin – le “parcours phénologique des Nouragues” - est également suivie tous les mois. L'ensemble de ces données permet par exemple d'évaluer l'impact des évènements climatiques récurrents comme l'effet El Nino, observé à plusieurs reprises depuis 2001, et pendant les années récurrentes de plus grande sécheresse comme en 2005 et 2010.
 
Objectif scientifique
A travers une collaboration scientifique inter-organismes, cette nouvelle mission permettra à la fois de compléter l'inventaire floristique des arbres, de décrire la structure et la dynamique des communautés d'arbres à des échelles fines, et de préciser les traits d'histoire de vie de ces arbres. L'ensemble des informations sera accessible sur la base de données PHENOUR (4). Le développement de cette base de données vient par ailleurs soutenir les projets en cours ou futurs à la station CNRS des Nouragues, tel que le suivi de la dynamique de la régénération des arbres ou le référencement des identifiants par la méthode des marqueurs génétiques (BarCoding). Enfin, ces recherches permettent de mener des comparaisons à l'échelle du continent sud-américain, avec d'autres bases de données phénologiques (fleurs, fruits, graines et plantules) au Panama, en Equateur et à Puerto Rico, en collaboration avec des chercheurs du projet Center for Tropical Forest Science (CTFS) de la Smithsonian Institution.

La station CNRS des Nouragues
La station scientifique des Nouragues (il s'agit en fait deux sites distincts situés à une dizaine de kilomètres l'un de l'autre, Inselberg et Pararé) est une station de terrain du CNRS implantée au cœur de la forêt tropicale, dans la réserve naturelle des Nouragues, en Guyane française. C'est un lieu privilégié pour l'étude du fonctionnement des forêts tropicales et de sa biodiversité. La station fait partie d'un réseau d'observatoires de l'environnement en forêt tropicale.
Pour en savoir plus : http://www.nouragues.cnrs.fr/index.html 

Cette mission est intégralement soutenue par le CNRS, l'INRA et le CIRAD en Guyane. Le CNRS a alloué au laboratoire CNRS/MNHN une dotation spéciale en 2011 afin de soutenir le programme phénologie/base de données fruits-graines 'Nouragues'. Une autre partie du financement provient de projets scientifiques déposés par Christopher Baraloto et Pierre-Michel Forget dans le cadre du programme interdisciplinaire Amazonie du CNRS.
Photo_Nouragues1

© Pierre-Michel Forget / MNHN

Réserve naturelle des Nouragues


Photo_Nouragues2

© Pierre-Michel Forget / MNHN

Collecteur de litière




Notes :

1. La phénologie est l'étude de l'apparition d'événements périodiques (annuels le plus souvent) dans le monde vivant, déterminée par les variations saisonnières du climat.
2. UMR 8172 Ecologie des forêts de Guyane (ECOFOG) (AgroParisTech / Cirad / CNRS / INRA / UAG)
3. UMR 7179 Mécanismes Adaptatifs : des Organismes aux Communautés (Muséum national d'Histoire naturelle / CNRS)
4. Consulter le site web

Références :

Presse
CNRS
Priscilla Dacher - 01 44 96 46 06
priscilla.dacher@cnrs-dir.fr

Muséum national d'Histoire naturelle
Estelle Merceron - 01 40 79 54 40
presse@mnhn.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique