Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 5 octobre2018

Une unité mixte internationale franco-coréenne en chimie inaugurée à Séoul

Le CNRS et Sorbonne Université, avec l'Université féminine Ewha et l'Université de Yonsei, leurs deux partenaires sud-coréens, ont inauguré 2BFuel, une unité mixte internationale (UMI) en chimie des matériaux et électronique organique, le 5 octobre 2018 à Séoul.

L'UMI “Building Blocks for FUture ELectronics”, ou 2BFuel, a été inaugurée le 5 octobre 2018 par Antoine Petit, PDG du CNRS, et le Professeur Wonyong Lee, vice-président recherche de l'Université de Yonsei.

Initiée par les professeurs Eunkyoung Kim (Université de Yonsei), Jeong Won Wu (Université féminine EWHA) et André-Jean Attias (Sorbonne Université), cette UMI permet des recherches sur les matériaux fonctionnels pour l'optique et l'électronique ainsi que les systèmes. Le projet vise à développer les briques élémentaires de l'électronique du futur, pouvant conduire à de nouveaux systèmes d'électronique organique imprimable en 3D dont les chercheurs de l'UMI testeront les propriétés. L'intérêt d'une telle démarche en Corée est évident compte tenu de la présence d'industriels majeurs dans le domaine.
L'UMI est dotée en France d'un site miroir, le Laboratoire parisien de chimie moléculaire (CNRS/Sorbonne Université), à Paris, d'où est issu André-Jean Attias.

La coopération entre la France et la Corée du Sud autour de ces thèmes de recherche est déjà ancienne. Après plusieurs années de coopération, la plupart des membres fondateurs de l'UMI 2BFuel avaient déjà créé en 2010 un réseau international de recherche (GDRI) sur les matériaux pour l'optique et l'électronique, baptisé Fun Mood. Ce GDRI a permis l'organisation d'ateliers internationaux, la co-organisation d'écoles d'hiver, des échanges d'étudiants, et une trentaine de publications communes. Deux ans auparavant, la France et la Corée avaient déjà créé le Centre de recherche CNRS-Ewha (CERC) sur le campus de l'Université Ewha, à Séoul. Un partenariat récent entre Fun Mood et le CERC a permis d'élaborer des systèmes et des études de dynamique ultra-rapide par montage pompe-sonde à l'Université d'Ewha. Le dynamisme de cette collaboration et la qualité de ses travaux ont démontré son utilité et la nécessité de la consolider au sein d'une unité mixte internationale, renforcée par l'arrivée de nouveaux partenaires.

Signature accord UMI Chimie

© Jacques MALEVAL

Signature de l'accord par Wonyong LEE, vice-président recherche de l'Université Yonsei, et Antoine Petit, PDG du CNRS.




Télécharger le communiqué de presse : CP UMI Chimie


Contacts :

Presse CNRS l Julien Guillaume l T +33 (0)1 44 96 46 35 l julien.guillaume@cnrs-dir.fr


Haut de page

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique