Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 3 septembre 2018

Comment la coccinelle arlequin dessine-t-elle ses points rouges ou ses points noirs ?

Qu'est ce qui distingue les coccinelles noires à points rouges des coccinelles rouges à points noirs ? Les enfants – comme les adultes - se sont posés un jour cette question. Les chercheurs de l'Inra et du CNRS ont identifié les variations génétiques responsables des différents motifs de coloration des coccinelles arlequin. Ils viennent d'identifier le gène qui à lui seul possède toutes les instructions nécessaires pour dessiner les différents motifs qui décorent les ailes de ces « bêtes à bon Dieu ». Ces résultats ont été publiés en août 2018 dans Current Biology.

Télécharger le communiqué de presse : Coccinelles

Références :

The Genomic Basis of Color Pattern Polymorphism in the Harlequin Ladybird, Mathieu Gautier, Junichi Yamaguchi, Julien Foucaud, Anne Loiseau, Aurélien Ausset, Benoit Facon, Bernhard Gschloessl, Jacques Lagnel, Etienne Loire, Hugues Parrinello, Dany Severac, Céline Lopez-Roques, Cécile Donnadieu, Maxime Manno, Helene Berges, Karim Gharbi, Lori Lawson-Handley, Lian-Sheng, Zang Heiko, Vogel Arnaud Estoup, Benjamin Prud'homme. Current Biology (23 août 2018), Consulter le site web

Contacts :

Chercheur CNRS l Benjamin Prud'Homme l T 04 91 26 92 06 l benjamin.prudhomme@univ-amu.fr
Chercheur Inra l Arnaud Estoup l T 04 99 62 33 38 l arnaud.estoup@inra.fr
Chercheur Inra l Mathieu Gautier l T 04 99 62 33 31 l mathieu.gautier@inra.fr

Presse Inra l presse@inra.fr
Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique