Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris,

Des facteurs génétiques à l'origine de la sensibilité des Asiatiques et des Européens à la dengue sévère

Les populations ne présentent pas toutes la même sensibilité aux maladies infectieuses tropicales qui se propagent à travers la planète en raison de la mondialisation et du changement climatique. Ainsi, des chercheurs de l'Institut Pasteur, du CNRS et de l'Institut de recherche et d'innovation en santé de l'Université de Porto (i3S) ont identifié des variants géniques communs prédisposant davantage les personnes d'origine asiatique et européenne que les individus d'origine africaine au développement de la dengue sévère, pouvant mener jusqu'à un syndrome de choc qui peut être mortel. Ces résultats ont été publiés dans la revue PLOS Neglected Tropical Diseases, le 15 février 2018.

Télécharger le communiqué de presse : facteurs génétiques

Références :

Joint ancestry and association test indicate two distinct pathogenic pathways involved in classical dengue fever and dengue shock syndrome, Marisa Oliveira, Worachart Lert-itthiporn, Bruno Cavadas, Verónica Fernandes, Ampaiwan Chuansumrit, Orlando Anunciação, Isabelle Casademont, Fanny Koeth, Marina Penova, Kanchana Tangnararatchakit, Chiea Chuen Khor, Richard Paul, Prida Malasit, Fumihiko Matsuda, Etienne Simon-Lorière, Prapat Suriyaphol, Luisa Pereira and Anavaj Sakuntabhai. PLOS Neglected Tropical Diseases, 15 février 2018. Consulter le site web

Contacts :

Presse Institut Pasteur l Myriam Rebeyrotte et Aurélie Perthuison l T 01 45 68 81 01 / 89 28 l presse@pasteur.fr

Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique