Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 14 février 2018

Une nouvelle technique hybride d'imagerie médicale non invasive ultra performante

Actuellement en pleine ébullition, l'imagerie médicale pourrait bien avoir trouvé une technique inédite permettant d'observer de multiples facettes du vivant en temps réel et de manière non invasive. En effet, des équipes de chercheurs Inserm et CNRS au sein de l'Institut Langevin (ESPCI Paris – Université PSL / CNRS), de l'Accélérateur de Recherche Technologique (A.R.T. Inserm) en Ultrasons biomédicaux et du centre de recherche cardiovasculaire de Paris (Inserm / Université Paris Descartes) ont mis au point un nouvel instrument d'imagerie médicale associant la tomographie par émission de positons – « Pet-scan » – avec l'imagerie ultrasonore ultrarapide, baptisé PETRUS pour Positron Emission Tomography Registered Ultrafast Sonography. Ces équipes ont obtenu des images en trois dimensions où l'anatomie, le métabolisme, la fonctionnalité et même l'élasticité des organes sont parfaitement superposés. Ces travaux font la couverture de la revue Nature Biomedical Engineering le 6 Février 2018.

Télécharger le communiqué de presse :  CP Petrus

Références :

Simultaneous positron emission tomography and ultrafast ultrasound for hybrid molecular, anatomical and functional imaging. Provost J et al., Nature Biomedl Eng 2018; 2(2): 85-94
doi:10.1038/s41551-018-0188-z

Contacts :

Contacts chercheurs :

Bertrand Tavitian l bertrand.tavitian@inserm.fr Mickaël Tanter l mickael.tanter@espci.fr

Contacts presse :

Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr
Presse Inserm l presse@inserm.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique