Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 3 novembre 2017

Virus de la fièvre de la Vallée du Rift : mise en évidence d'un mécanisme de l'infection

Le virus de la fièvre de la Vallée du Rift, transmis par des moustiques, est responsable d'épidémies chez l'animal en Afrique et peut être mortel chez l'Homme. Des chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS, en collaboration avec l'université de Goettingen, ont caractérisé le mécanisme d'insertion d'une protéine de l'enveloppe du virus dans la membrane cellulaire de l'hôte, et qui lui permet ainsi d'infecter la cellule. Ils ont montré que la protéine d'enveloppe virale présente une « poche » qui reconnait certains lipides de la membrane cellulaire. Cette poche est également présente chez d'autres virus transmis par d'autres moustiques, comme les virus Zika et chikungunya. La compréhension de ces interactions devrait permettre l'identification de nouvelles stratégies thérapeutiques ciblant des virus transmis par ces moustiques. Ces résultats sont publiés le 3 novembre 2017 dans la revue Science.

Télécharger le communiqué de presse :  CP Pasteur Felix Rey

Références :

A glycerophospholipid-specific pocket in the RVFV class II fusion protein drives target membrane insertionP. Guardado-Calvo, K. Atkovska, S. A. Jeffers, N. Grau, M. Backovic,J. Pérez-Vargas, S. M. de Boer, M. A. Tortorici, G. Pehau-Arnaudet, J. Lepault,
P. England, P. J. Rottier, B. J. Bosch, J. S. Hub, F. A. Rey, Science, 3 novembre 2017. DOI: 10.1126/science.aal2712

Contacts :

Presse Institut Pasteur l Myriam Rebeyrotte l T 01 45 68 81 01 l presse@pasteur.fr
Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Sciences du vivant

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique