Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 10 juillet 2017

Réserves marines : un réseau mondial insuffisant pour assurer la sécurité alimentaire dans les pays du Sud

Dans un article publié le 10 juillet 2017 dans Nature Communications, des chercheurs de l'EPHE, de l'IRD, de l'Université de Montpellier, avec le soutien du CNRS, ainsi que de cinq universités étrangères1 montrent que les pays les plus dépendants de la pêche côtière reçoivent le moins de larves de poissons issues des réserves marines. Or ces larves sont nécessaires à l'ensemencement des zones de pêche et au maintien des espèces exploitées. Elles permettent aussi d'assurer une activité économique, voire une sécurité alimentaire pour certains pays.

Télécharger le communiqué de presse :  CP réserves marines

Notes :

1 ETH Zurich, WSL, University of Amsterdam, University of British Columbia, Plymouth Marine Laboratory

Références :

Global mismatch between fishing dependency and larval supply from marine reserves, Marco Andrello, François Guilhaumon, Camille Albouy, Valeriano Parravicini, Joeri Scholtens, Philippe Verley, Manuel Barange, U. Rashid Sumaila, Stéphanie Manel & David Mouillot. Nature Communications, 10 juillet 2017. DOI : 10.1038/ncomms16039

Contacts :

Chercheuse EPHE l Stéphanie Manel l stephanie.manel@ephe.sorbonne.fr
Presse EPHE l Patricia Ledoux l T 01 53 63 61 50 l patricia.ledoux@ephe.sorbonne.fr
Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique