Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 2 juin 2017

Un régime riche en graisse modifie le système de récompense chez l'animal

L'exposition depuis l'enfance à une alimentation riche en graisse favorise l'obésité et augmenterait, au niveau cérébral, la sensibilité du système de récompense à l'âge adulte. Des chercheurs de l'Inra, de l'université de Bordeaux et du CNRS ont analysé, chez l'animal, les mécanismes en jeu dans ces phénomènes. S'ils sont identiques chez l'Homme, ces travaux démontrent qu'une alimentation riche en graisse pourrait conduire à des changements sur le long terme dans les comportements de recherche des récompenses. Ces résultats viennent d'être publiés dans la revue eNeuro.

Télécharger le communiqué de presse :  CP Inra regime alimentaire

Références :

Impact of early consumption of high-fat diet on the mesolimbic dopaminergic system. Naneix F., Tantot F., Glangetas C., Kaufling J., Janthakhin Y., Boitard C., De Smedt-Peyrusse V., Pape J.-R., Vancassel S., Trifilieff P., Georges F., Coutureau E. & Ferreira G. (2017). Eneuro. DOI:10.1523/ENEURO.0120-17.2017

Contacts :

Chercheur l Guillaume Ferreira l T 05 57 57 12 32 l guillaume.ferreira@inra.fr
Presse Inra l T 01 42 75 91 86 l presse@inra.fr
Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique