Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 15 mai 2017

Mise en évidence d'un mécanisme d'arrêt de croissance des racines des plantes

Une équipe de recherche du CEA et du CNRS1 ont mis en évidence un mécanisme d'arrêt de la croissance racinaire des plantes lors d'une carence en phosphate dans le sol. L'exploitation de ces résultats permettrait d'améliorer la résistance de plantes cultivées dans les sols acides ou pauvres en phosphates, ou d'augmenter leurs propriétés d'extraction de métaux polluants. Les résultats de cette étude paraissent dans Nature Communications le 15 mai 2017.

Télécharger le communiqué de presse :  CP Developpement racinaire_CEA

Notes :

1 Du laboratoire Biologie végétale et microbiologie environnementales (CEA de Cadarache/CNRS/ AMU), en collaboration avec l'Institut de biologie structurale (CNRS/CEA/Université Grenoble Alpes) et le Leibniz Institute of Plant Biochemistry (Halle, Germany).

Références :

Low phosphate activates STOP1-ALMT1 to rapidly inhibit root cell elongation, Coline Balzergue, Thibault Dartevelle, Christian Godon, Edith Laugier, Claudia Meisrimler, Jean-Marie Teulon, Audrey Creff, Marie Bissler, Corinne Brouchoud, Agnès Hagège, Jens Müller, Serge Chiarenza, Hélène Javot, Noëlle Becuwe-Linka, Pascale David, Benjamin Péret, Etienne Delannoy, Marie-Christine Thibaud, Jean Armengaud, Steffen Abel, Jean-Luc Pellequer, Laurent Nussaume & Thierry Desnos, Nature Communications, 15 mai 2017. doi :10.1038/ncomms15300

Contacts :

Contact Presse CEA l Tuline Laeser l T 01 64 50 20 97 l tuline.laeser@cea.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique