Moteur de recherche

 

Espace presse

21 février 2017

L'origine du fer terrestre plus que jamais mystérieuse

Le fer contenu dans le manteau terrestre possède dans le système solaire une signature unique, dont l'origine est encore inconnue. Une équipe internationale de chercheurs, impliquant Mathieu Roskosz de l'Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (UPMC/CNRS/IRD/Muséum national d'Histoire naturelle), a montré qu'aucune distribution préférentielle des isotopes du fer n'est observée quelles que soient la pression et la nature de l'alliage de fer, alors qu'il était généralement admis que cette singularité serait liée à la taille de la Terre et à la formation de son noyau métallique. Ces résultats, publiés dans la revue Nature Communications le 20 février 2017, renforcent le mystère autour de l'origine du fer terrestre.

Télécharger le communiqué de presse : CP fer terrestre

Références :

Iron isotopic fractionation between silicate mantle and metallic core at high pressure, Jin Liu, Nicolas Dauphas, Mathieu Roskosz, Michael Y. Hu, Hong Yang, Wenli Bi, Jiyong Zhao, Esen E. Alp, Justin Y. Hu & Jung-Fu Lin. Nature Communications, 20 février 2017. doi: 10.1038/ncomms14377 (2017).

Contacts :

Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr
Presse Muséum national d'Histoire naturelle l Flore Goldhaber / Jessica Thiaudière l T 01 40 79 38 00 / 01 40 79 54 40 l presse@mnhn.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique