Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 17 mars 2016

« Responsabilité climatique » : une nouvelle méthodologie appliquée à la Chine

Une équipe franco-chinoise impliquant le Laboratoire des sciences du climat (LSCE, CEA/CNRS/UVSQ)1 vient de démontrer, grâce à une nouvelle approche, que la « responsabilité climatique » de la Chine n'est pas aussi importante qu'initialement estimée. La « responsabilité » de ce pays pourrait cependant croître rapidement dans les années à venir, assez paradoxalement en raison de futures politiques visant à améliorer la qualité de l'air dans le pays. Les chercheurs tirent ces résultats d'une nouvelle méthodologie mise au point pour déterminer les impacts, sur le climat d'un pays, de ses émissions de gaz à effet de serre, d'aérosols et de composés chimiquement actifs dans l'atmosphère. Ces travaux sont publiés dans Nature le 17 mars 2016.

Télécharger le communiqué de presse :  CP émissions Chine

Notes :

1 Deux autres laboratoires français ont participé : le Centre international de recherche en environnement et développement (CNRS/PontsParisTech/Cirad) et le Laboratoire de météorologie dynamique (CNRS/École normale supérieure/UPMC/École polytechnique)

Références :

The contribution of China's emissions to global climate forcing, Bengang Li, Thomas Gasser, Philippe Ciais, Shilong Piao, Shu Tao, Yves Balkanski, Didier Hauglustaine, Juan-Pablo Boisier, Zhuo Chen, Mengtian Huang, Laurent Zhaoxin Li, Yue Li, Hongyan Liu, Junfeng Liu, Shushi Peng, Zehao Shen, Zhenzhong Sun, Rong Wang, Tao Wang, Guodong Yin, Yi Yin, Hui Zeng, Zhenzhong Zeng & Feng Zhou. Nature, 16 mars 2016. doi:10.1038/nature17165
Consulter le site web

Contacts :

Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr
Presse CEA l Nicolas Tilly l T 01 64 50 17 16 l nicolas.tilly@cea.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique