Moteur de recherche

 

Espace presse

7 mars 2016

Nouveau regard sur les écoulements pyroclastiques lors des super-éruptions volcaniques

Une étude internationale, conduite par des chercheurs du Laboratoire magmas et volcans (IRD/CNRS/Université Blaise Pascal), de l'Université de Buffalo et de l'Institut d'études géologiques des États-Unis, apporte un nouvel éclairage sur la compréhension des mécanismes physiques responsables des écoulements pyroclastiques générés lors des super-éruptions volcaniques. Jusqu'à présent, seul le modèle de mélange dilué turbulent permettait d'expliquer les distances de parcours considérables de ces écoulements. Les chercheurs révèlent pour la première fois l'existence d'écoulements denses, engendrés par un très fort débit éruptif et une pression de gaz interstitielle soutenue. Ces résultats, qui permettent de mieux évaluer les aléas volcaniques, sont publiés le 7 mars 2016 dans la revue Nature Communications.

Télécharger le communiqué de presse : CP super-éruptions

Références :

Slow-moving and far-travelled dense pyroclastic flows during the Peach Spring super-eruption, O. Roche, D. C. Buesch & G. A. Valentine. Nature Communications, 7 mars 2016.
DOI :10.1038/ncomms10890
Consulter le site web

Contacts :

Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr
Presse IRD l Cristelle Duos | T 04 91 99 94 87 l presse@ird.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique