Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 1er mars 2016

Les bonobos se souviennent de leurs anciens compagnons

Les grands singes forment des réseaux sociaux complexes au sein desquels les individus tissent des liens puis se perdent parfois de vue avant de se retrouver à nouveau. Si l'on sait que les humains oublient rarement la voix d'une ancienne compagne ou d'un ancien compagnon même après plusieurs années de séparation, aucune étude n'avait jusqu'alors testé cette capacité chez nos plus proches cousins. Une équipe internationale impliquant Florence Levréro, Sumir Keenan et Nicolas Mathevon, trois chercheurs de l'Institut des neurosciences Paris-Saclay (CNRS/Université Paris-Sud), basée à l'Université de Saint-Etienne, a mis en évidence la reconnaissance à long terme des voix familières chez les bonobos. Un point commun entre les grands singes et nous qui vient de faire l'objet d'une récente publication dans Scientific Reports.

Télécharger le communiqué de presse : CP Bonobos

Références :

Enduring voice recognition in bonobos. S. Keenan, N. Mathevon, JMG Stevens, JP Guéry, K Zuberbühler, F.Levréro, Scientific Reports, 24 Février 2016.
Consulter le site web

Contacts :

Presse université Jean Monnet l Ghislaine Gauthier
l T 04 77 42 17 75 l ghislaine.gauthier@univ-st-etienne.fr
Presse CNRS l Alexiane Agullo l T 01 44 96 43 90 l alexiane.agullo@cnrs-dir.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique