Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 25 février 2016

La photosynthèse de la plante freinée par un héritage bactérien

Des chercheurs du CNRS et de l'Université d'Aix-Marseille1 associés au CEA ont démontré qu'une ancienne voie de signalisation, héritée des bactéries, influence la croissance et le développement des plantes. Au cœur de cette régulation se trouve le chloroplaste, siège de la photosynthèse chez les plantes. La compréhension de son fonctionnement permettrait de développer des stratégies de protection des cultures contre les changements climatiques et d'améliorer la photosynthèse pour générer des biocarburants et autres produits de valeur. Ces résultats font l'objet d'une publication dans Plant Cell le 25 février 2016.

Télécharger le communiqué de presse : Frein_Chloroplaste


Notes :

1BIAM : Institut de biosciences et de biotechnologies d'Aix-Marseille
BVME : laboratoire Biologie végétale et microbiologie environnementales
LISM : Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes Macromoléculaires

Références :

Sugliani, M., Abdelkefi, H., Ke, H., Bouveret, E., Robaglia, C., Caffarri, S., Field, B. (2016). An Ancient Bacterial Signaling Pathway Regulates Chloroplast Function to Influence Growth and Development in Arabidopsis. Plant Cell 10.1105/tpc.16.00045, online le 24/02/2016


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique