Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 15 décembre 2015

Sepsis : une thérapie cellulaire pour réparer les séquelles musculaires

Des chercheurs de l'Institut Pasteur, de l'université Paris-Descartes, du Centre hospitalier Sainte-Anne et du CNRS publient dans Nature Communications une étude dévoilant les atteintes musculaires sévères provoquées par le sepsis, ou septicémie, expliquant les lourdes séquelles des patients après la réanimation. Ils proposent une approche thérapeutique aux premiers résultats très encourageants, fondée sur la greffe de cellules souches mésenchymateuses, et permettant de restaurer, chez l'animal, les capacités musculaires.

Télécharger le communiqué de presse : CP Sepsis

Références :

Sepsis induces long-term metabolic and mitochondrial muscle stem cell dysfunction amenable by mesenchymal stem cell therapy. P. Rocheteau, L. Chatre, D. Briand, M. Mebarki, G. Jouvion, J. Bardon, C. Crochemore, P. Serrani, P. P. Lecci, M. Latil, B. Matot, P. G. Carlier, N. Latronico, C. Huchet, A. Lafoux, T. Sharshar, M. Ricchetti and F. Chrétien. Nature communications, le 15 décembre 2015.

Contacts :

Presse CNRS l Alexiane Agullo l T 01 44 96 43 90 l alexiane.agullo@cnrs-dir.fr
Presse Institut Pasteur l Marion Doucet l T 01 45 68 89 28 l presse@pasteur.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique