Moteur de recherche

 

Espace presse

30 novembre 2015

Guêpe parasite Venturia : le complice viral démasqué

Un groupe de chercheurs français1, conduit par des entomologistes de l'Inra et du CNRS, en collaboration avec des généticiens du CEA, lève le voile sur un nouveau cas de guêpe parasite ayant intégré dans son génome de l'ADN de virus lui permettant de contrer les défenses immunitaires des chenilles hôtes. Au-delà de son intérêt pour la compréhension du rôle des virus dans les mécanismes évolutifs des organismes vivants, cette étude ouvre des perspectives pour améliorer les stratégies de délivrance de médicaments dans le cadre d'applications thérapeutiques. Les résultats sont publiés dans Science Advances le 27 novembre 2015.

Télécharger le communiqué de presse : CP guêpe parasite

Notes :

1 Institutions impliquées : Inra, CNRS, CEA-Génoscope, Université de Montpellier, Université François Rabelais de Tours, Université de Nice Sophia Antipolis.

Références :

Recurrent DNA virus domestication leading to different parasite virulence strategies, Apolline Pichon, Annie Bézier, Serge Urbach, Jean-Marc Aury, Véronique Jouan, Marc Ravallec, Julie Guy, François Cousserans, Julien Thézé, Jérémy Gauthier, Edith Demettre, Sandra Schmieder, François Wurmser, Vonick Sibut, Marylène Poirié, Dominique Colinet, Corinne da Silva, Arnaud Couloux, Valérie Barbe, Jean-Michel Drezen, Anne-Nathalie Volkoff. Science Advances, 27 novembre 2015. DOI : 10.1126/sciadv.1501150

Contacts :

Chercheurs l Anne-Nathalie Volkoff l T 04 67 14 41 18 l volkoff@supagro.inra.fr
Jean-Michel Drezen l T 02 47 36 69 67 l drezen@univ-tours.fr
Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr
Presse Inra l T 01 42 75 91 86 l presse@inra.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique