Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 18 novembre 2015

Ces vagues courtes qui résistent au vent

Les vagues qui couvrent la surface des océans sont des phénomènes particulièrement difficiles à observer : mouvantes et variables, elles évoluent rapidement et semblent partir dans toutes les directions. Une étude publiée dans le Journal of Physical Oceanography révèle que ce n'est pas qu'une impression. Si les plus grandes et les plus petites vagues vont bien dans le sens du vent, ce n'est pas le cas des vagues intermédiaires qui se propagent sur les côtés. Menée par le Laboratoire de physique des océans (CNRS/Ifremer/IRD/UBO), en collaboration avec le SHOM et des partenaires italiens et russes1, l'étude permet d'expliquer la croissance des grandes vagues et les risques de submersion qui en découlent en cas de tempête, comme en 2010 pendant la tempête Xynthia.

Télécharger le communiqué de presse : CP_vagues_Ifremer

Notes :

1 Institute of Marine Sciences, National Research Council (CNR-ISMAR), Venice, Italy ; Universit Ca' Foscari di Venezia, Venice, Italy ; Marine Hydrophysical Institute, Sebastopol, Russia.

Références :

Analysis and Interpretation of Frequency–Wavenumber Spectra of Young Wind Waves, Fabien Leckler, Fabrice Ardhuin, Charles Peureux, Alvise Benetazzo, Filippo Bergamasco, and Vladimir Dulov, Journal of Physical Oceanography, 2015.
Consulter le site web

Contacts :

Presse CNRS l Samira Techer l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr
Presse Ifremer Paris l Thomas Isaak l T 01 46 48 22 40 l presse@ifremer.fr
Communication Ifremer Bretagne l Johanna Martin l T 02 98 22 40 05 l johanna.martin@ifremer.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique