Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 8 septembre 2015

Souplesse et autoréparation du squelette cellulaire

Des chercheurs du CEA, du CNRS et de l'Université Joseph Fourier à Grenoble révèlent plusieurs propriétés mécaniques aussi fascinantes qu'inattendues des microtubules, éléments principaux du squelette cellulaire, notamment celles de s'adapter aux contraintes et de s'auto-réparer. Ces découvertes ont pu être réalisées grâce à la mise au point d'un dispositif microfluidique qui permet d'attacher, plier et mesurer les déformations des microtubules. Ces derniers jouent un rôle déterminant dans de nombreux processus comme la division cellulaire ou l'activité des neurones. Leur dynamique de réparation pourrait inspirer l'ingénierie des matériaux. Ces résultats sont publiés sur le site de la revue Nature Materials le 7 septembre 2015.

Télécharger le communiqué de presse : CP microtubule

Références :

Microtubules self-repair in response to mechanical stress.
Laura Schaedel, Karin John, Jérémie Gaillard, Maxence Nachury, Laurent Blanchoin and Manuel Théry, Nature Materials, online 07/09/2015.

Contacts :

Presse CNRS | Samira Techer | T 01 44 96 51 51 | presse@cnrs.fr
Presse CEA | Tuline Laeser | T 01 64 50 20 97 | tuline.laeser@cea.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique