Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 22 juin 2015

Sixième Extinction : 7% des espèces probablement déjà disparues

Ce ne serait pas 1,3% mais 7% de la biodiversité terrestre qui aurait disparu, soit environ 130 000 des espèces déjà connues. C'est le constat que fait une équipe pluridisciplinaire de chercheurs français, notamment de l'Institut de Systématique, Évolution et Biodiversité (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS/UPMC/EPHE), du Centre des sciences de la conservation (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS/UPMC) et de l'université d'Hawaï, dans un article qui vient de paraitre dans les Proceedings of the National Academy of Science (PNAS).

En utilisant deux approches, l'une fondée sur les avis d'experts naturalistes et l'autre issue des mathématiques probabilistes, ces chercheurs ont travaillé sur un échantillon d'espèces d'invertébrés et ont extrapolé leurs résultats à l'ensemble de la biodiversité terrestre. Leur étude offre un nouveau regard sur la mesure de la crise de la biodiversité, jusqu'ici focalisée sur les vertébrés, et en particulier les mammifères et les oiseaux.

Télécharger le communiqué de presse : Sixieme extinction


Références :

Claire Régnier, Guillaume Achaz, Amaury Lambert, Robert H. Cowie, Philippe Bouchet, et Benoît Fontaine. 2015
Mass extinction in poorly known taxa. PNAS, 112: doi:10.1073/pnas.1502350112. Consulter le site web

Contacts :

Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr
Presse MNHN l Samya Ramdane et Flore Goldhaber l 01 40 79 54 40 / 01 40 79 38 00 l presse@mnhn.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique