Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 12 mars 2014

Il y a quelques millions d'années, la côte péruvienne était occupée par des paresseux marins

Des fossiles du genre éteint Thalassocnus, un paresseux interprété comme aquatique, ont été analysés par tomographie à rayons X. La structure interne des os a révélé une adaptation typique au milieu aquatique peu profond, confirmant l'hypothèse initiale et apportant des précisions sur le mode de vie de ce paresseux. C'est aussi la première fois qu'est observée aussi précisément l'adaptation progressive d'un vertébré terrestre retournant dans un milieu aquatique. Ces travaux, réalisés par une équipe de chercheurs du Centre de recherche sur la Paléobiodiversité et les Paléoenvironnements (CR2P - Muséum national d'Histoire naturelle/ CNRS/ UPMC), sont publiés aujourd'hui dans la revue Proceedings of the Royal Society B.

Téléchargez le communiqué de presse : Paresseux


Références :

Eli Amson, Christian de Muizon, Michel Laurin, Christine Argot, and Vivian de Buffrénil. Gradual adaptation of bone structure to aquatic lifestyle in extinct sloths from Peru. Proceedings of the Royal Society B, 12 mars 2014.

Pour accéder à l'article :
Consulter le site web

Contacts :

Presse :
CNRS l Samira Techer l T + 33 (0)1 44 96 51 51 l presse@cnrs-dir.fr
MNHN l Flore Goldhaber l T + 33 (0)1 40 79 38 00 l presse@mnhn.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique