Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 14 novembre 2013

Les données génétiques révèlent des régimes démographiques différents selon le mode de vie des populations humaines et des expansions antérieures au Néolithique en Afrique et en Eurasie.

Initiée selon les régions entre 11 000 et 5 000 ans avant notre ère, la période néolithique fut marquée par l'un des principaux bouleversements culturels et technologiques de l'Histoire de l'Humanité. En effet, la domestication des plantes et des animaux, initiée indépendamment à partir de plusieurs régions du monde (Proche-Orient, Chine, Nouvelle-Guinée, etc.), modifia alors profondément le mode de vie de nombreuses populations. Jusqu'ici constituées de chasseurs-cueilleurs mobiles, la plupart d'entre elles se sédentarisèrent avec les débuts de l'agriculture. D'autres populations, notamment dans les régions les plus arides, développèrent l'élevage et conservèrent un mode de vie partiellement nomade. Alors que nombre d'archéologues et de paléoanthropologues considéraient la sédentarisation comme un préalable aux grandes expansions démographiques humaines, une étude génétique, initiée par le laboratoire «Eco-anthropologie et ethnobiologie» (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS/Université Paris Diderot) et impliquant également le laboratoire «Hôtes, vecteurs et agents infectieux : biologie et dynamique» (Institut Pasteur/CNRS), remet à présent en question cette théorie. Cette étude a été publiée récemment dans Molecular Biology and Evolution.

Téléchargez le communiqué de presse : régimes démographiques


Références :

Human genetic data reveal contrasting demographic patterns between sedentary and nomadic populations that predate the emergence of farming. C. Aiméa, G. Lavalb, E. Patinb, P. Verdua, L. Ségurelc, R. Chaixa, T. Hegayd, L. Quintana-Murcib, E. Heyera, F. Austerlitza.

Affiliations
aLaboratoire Eco-Anthropologie et Ethnobiologie, UMR 7206, Muséum National d'Histoire Naturelle – Centre National de la Recherche Scientifique – Université Paris 7 Diderot (Paris, France)
bUnit of Human Evolutionary Genetics, Institut Pasteur, CNRS URA3012 (Paris, France).
cDepartment of Human Genetics, University of Chicago (Chicago, Illinois, USA).
dAcademy of Sciences, Institute of Immunology (Tashkent, Uzbekistan)

Contacts :

Contacts presse :
Musée de l'Homme : Isabelle Gourlet - 01 44 05 72 31 - igourlet@mnhn.fr
CNRS : T 01 44 96 51 51 - presse@cnrs-dir.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique