Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 28 octobre 2013

Le « leviton », une onde électronique silencieuse

Des physiciens du CEA et du CNRS1 ont réussi à injecter quelques électrons dans un conducteur sans que ceux-ci y apportent de perturbation. Ce résultat a été possible grâce à la génération d'impulsions électriques à profil temporel « lorentzien » ultra-court. L'onde quantique électronique obtenue, baptisée par les chercheurs « leviton », se propage sans bruit et sans déformation comme le font certaines ondes solitaires optiques ou hydrodynamiques connues (solitons). Ces travaux ouvrent la voie à l'utilisation de sources d'électrons « à la demande », simples et fiables, utiles à terme pour des applications en physique et en information quantique.
Ces résultats2 sont publiés le 31 octobre dans l'édition papier de la revue Nature.

Téléchargez le communiqué de presse : Leviton


Notes :

1 Groupe Nanoélectronique, Service de Physique de l'état condensé (SPEC, CNRS/CEA) / Iramis ; Laboratoire de photonique et de nanostructures (LPN, CNRS).
2 Des chercheurs de l'ETH de Zürich ont participé à cette étude.

Références :

Electron counting statistics and coherent states of electric current, L. S. Levitov, H. Lee, and G. Lesovik, J. Math. Phys. 37, 4845 (1996)
Levitons as on-demand quiet Fermions for electron quantum optics, J. Dubois, T. Jullien, F. Portier, P. Roche, A. Cavanna, Y. Jin, W. Wegscheider, P. Roulleau, and D. C. Glattli, 31/10/2013 in Nature.
Ces résultats sont disponibles sur le site de Nature depuis le 23/10/2013 :
Consulter le site web

Contacts :

Presse :
CEA : Coline Verneau l T +33 1 64 50 14 88 l coline.verneau@cea.fr
CNRS : Priscilla Dacher l T +33 1 44 96 46 06 l priscilla.dacher@cnrs-dir.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique