Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 29 avril 2013

La découverte de reptiles et amphibiens fossiles en Afrique apporte de nouvelles informations sur la grande crise de la vie avant les dinosaures

La plus importante crise de la biodiversité a eu lieu il y a 252 millions d'années (Ma) environ, à la fin du Paléozoïque. Une équipe internationale, dont Jean-Sébastien Steyer, chercheur CNRS au Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS/UPMC), vient d'effectuer de nouvelles découvertes en Afrique : elle montre notamment que l'apparition des dinosaures (il y a environ 230 Ma) serait plus étroitement liée à cette grande crise de la vie que précédemment envisagé. Les résultats sont publiés aujourd'hui dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Téléchargez le communiqué de presse dans son intégralité : Reptiles amphibiens


Références :

Sidor C.A.S., Vilhena D.A., Angielczyk K.D., Huttenlocker A.K., Nesbitt S.J., Peecook B.R., Steyer J.S., Smith R.M.H. and Tsuji L.A. Provincialization of terrestrial faunas following the end-Permian mass extinction. Proceedings of the National Academy of Sciences, 29 avril 2013.

Contacts :

Presse MNHN :
Estelle MERCERON – 01 40 79 54 40
Flore GOLDHABER – 01 40 79 38 00
presse@mnhn.fr
Presse CNRS :
presse@cnrs-dir.fr - 01 44 96 51 51


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique