Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 12 juillet 2013

Découverte d'une nouvelle cible thérapeutique chez E. coli

Des chercheurs ont mis en évidence chez la bactérie Escherichia coli des interactions complexes entre les voies de biosynthèse de divers facteurs de virulence : la colibactine, une génotoxine potentiellement cancérigène, et les sidérophores, molécules impliquées dans la captation du fer qui est essentiel à la survie des bactéries. Cette étude, menée par des chercheurs de l'Inra en collaboration avec des équipes du CNRS, de l'Inserm, de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier et du CHU de Toulouse, publiée le 11 juillet 2013 dans PLoS Pathogens, ouvre des perspectives prometteuses quant à l'élaboration de nouveaux traitements antibactériens.

Lire le communiqué dans son intégralité : E.Coli Inra

Références :

Patricia Martin, Ingrid Marcq, Giuseppe Magistro, Marie Penary, Christophe Garcie, Delphine Payros, Michèle Boury, Maïwenn Olier, Jean-Philippe Nougayrède, Marc Audebert, Christian Chalut, Sören Schubert, Eric Oswald. Interplay Between Siderophores and Colibactin Genotoxin Biosynthetic Pathways in Escherichia coli. PLoS Pathogens, 11 juillet 2013.

Contacts :

Chercheurs :
Eric Oswald, 05 62 74 45 43- eric.oswald@inserm.fr
Patricia Martin, 05 31 54 79 53 - patricia.martin@inserm.fr

Presse INRA : 01 42 75 91 86 ou presse@inra.fr
Presse CNRS : Muriel Ilous, 01 44 96 51 51 - presse@cnrs-dir.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique