Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 24 février 2013

Syndrome de Lynch : la biologie structurale en soutien de l'aide au diagnostic

Des chercheurs du CEA, du CNRS et de l'Université Paris-Sud présentent le premier modèle de l'architecture de la protéine MLH1, l'une des protéines impliquées principalement dans le syndrome de Lynch, une prédisposition génétique au cancer colorectal. Cette « image » à l'échelle atomique de MLH1 permettra de mieux comprendre les processus génétiques à l'origine de la maladie. Ce résultat constitue le départ d'un projet clinique d'aide au diagnostic, avec l'hôpital de la Timone (Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille) et l'Institut Curie (en région parisienne), pour cibler les traitements en fonction des nombreuses variantes de cette anomalie.
Ces travaux sont publiés dans Nature Structural & Molecular Biology le 24 février (en ligne).

Télécharger l'intégralité du communiqué de presse : CP-SyndromeLynch

Références :

Structure of the MutLα C-terminal domain reveals how Mlh1 contributes to Pms1 endonuclease site - E Gueneau, C Dherin, P Legrand, C Tellier-Lebegue, B Gilquin, P Bonnesoeur, F Londino, C Quemener, MH Le Du, JA Màrquez, M Moutiez, M Gondry, S Boiteux, JB Charbonnier. Nature structural & molecular biology - Published online 24 February 2013.

Contacts :

Presse CEA l Stéphane Laveissière l T 01 64 50 27 53 l stephane.laveissiere@cea.fr

CNRS l Priscilla Dacher l T 01 44 96 46 06 l priscilla.dacher@cnrs-dir.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique