Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 06 novembre 2012

Edgar Morin : deux journaux rassemblant des textes inédits et une réédition d'ouvrage, publiés au Seuil

Trois ouvrages du philosophe et sociologue Edgar Morin, directeur de recherche émérite au CNRS, sont publiés aux éditions Seuil, le 8 novembre 2012 : les deux tomes du Journal d'Edgar Morin « 1962-1987 » et « 1992-2010 » (comportant chacun des écrits inédits) et la réédition (augmentée d'une nouvelle préface) d'Autocritique, le récit de la « déconversion » au communisme d'Edgar Morin.

Le premier tome du Journal d'Edgar Morin qui couvre trois décennies (1960-1980), réunit des ouvrages déjà publiés – mais pour certains méconnus – et plusieurs textes inédits.

Le second tome du Journal d'Edgar Morin, dont la part inédite représente ici près de la moitié du volume, illustre la « pensée complexe » de l'auteur. Dans la continuité du premier tome du Journal, le second mêle opus déjà publiés et séquences inédites.

Les journaux d'Edgar Morin entrelacent esquisses d'analyses, observations objectives et impressions subjectives, considérations sur les choses vues, vécues ou lues, réflexions et jugements inspirés par l'actualité. Mais aussi interrogations et notations personnelles sur les événements frappants, comiques, heureux ou tragiques de l'existence comme sur ses détails et moments quotidiens, attentif à saisir l'épaisseur du réel et les aspérités de la matière humaine.

Réédition, augmentée d'une nouvelle préface, d'Autocritique, récit de la « déconversion » au communisme d'Edgar Morin.

Publié pour la première fois en 1959, réédité en 1970 puis en 1991 (« Points »), Autocritique paraît aujourd'hui avec une nouvelle préface. Entré simultanément, à vingt ans, en résistance et en communisme au moment de la bataille de Stalingrad, Edgar Morin a connu le doute à l'égard du second dès la Libération puis, de déchirements en désillusions, le rejet réciproque en 1951, au moment des procès et des purges de la « deuxième glaciation » stalinienne. Ce livre est le récit sincère d'une déprise spirituelle. Un témoignage, qui est celui d'une génération mais aussi une leçon toujours actuelle de discernement moral et politique.

Philosophe et sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS et docteur honoris causa de plusieurs universités étrangères, Edgar Morin est l'auteur d'une œuvre pluridisciplinaire abondamment commentée et traduite, dont l'ambitieuse Méthode, en six tomes, publiée également au Seuil.

- Retrouvez l'interview d'Edgar Morin dans le dernier numéro de CNRS le Journal (n° 269  novembre-décembre 2012) : http://www.cnrs.fr/fr/pdf/jdc/269/index.html#/38/

J 1


j 2

 Autocritique



Contacts :

Presse CNRS l Laetitia Louis l T 01 44 96 51 37 l laetitia.louis@cnrs-dir.fr

Presse Seuil l Isabelle Creusot l T 01 41 48 83 56 l icreusot@seuil.com


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique