Moteur de recherche

 

Espace presse

Des physiciens du CNRS promus au top ten des citations par l'American Physical Society

Dans la communauté scientifique internationale, le nombre de citations d'une publication est une mesure de l'évaluation de la qualité de la recherche, de son impact et la marque d'une véritable reconnaissance. L'American Physical Society (APS ) vient tout juste de publier le dernier résultat de son « top ten des citations » et place des physiciens et métallurgistes du CNRS en excellente position par rapport à leurs collègues étrangers. Deux travaux du CNRS, dans le domaine de la physique, figurent parmi ceux les plus cités dans des publications scientifiques de référence mondiale.

A l'occasion du 50ème anniversaire de la revue Physical Review Letters, l'American Physical Society a effectué un classement des dix articles les plus cités depuis la création de ce journal. L'article « Giant Magnetoresistance of (001)Fe/(001)Cr Magnetic Superlattices[1]» publié en 1988 figure en sixième place du top ten avec 2455 citations. Il relate la découverte de l'effet de magnetorésistance géante (GMR) par le groupe d'Albert Fert du laboratoire de physique des solides d'Orsay et le laboratoire central de recherche de Thomson-CSF, collaboration qui a conduit à la création en 1995 de l'unité mixte de physique CNRS/Thales, associée à l'Université Paris Sud. La GMR, appliquée aujourd'hui, entre autres, à la lecture des disques durs d'ordinateurs est à la base de l'électronique de spin, un domaine de recherche en très forte expansion qui aura un impact important sur les technologies de l'information et de la communication.

 

En huitième place, avec 2155 citations, arrive l'article « Metallic phase with long-range orientational order and no translational symmetry [2]» auquel a participé Denis Gratias, chercheur au laboratoire d'études des microstructures (LEM, unité mixte de physique CNRS/ONERA). Ce texte de 1984 marque la découverte des quasi-cristaux, structures paradoxales formées par les atomes de certains alliages métalliques, ouvrant de nouveaux champs de recherche fondamentale en mathématiques et en cristallographie. Il promet de nombreuses applications, en particulier pour les revêtements grâce à leurs propriétés isolantes.

 

 

 

Contact presse CNRS :

Laëtitia Louis,

Tél. : 01 44 96 49 88

Mél : laetitia.louis@cnrs-dir.fr

 

Contact département des Sciences physiques et mathématiques :

Frédérique Laubenheimer,

Tél. : 01 44 96 42 63

Mél : frederique.laubenheimer@cnrs-dir.fr



[1] Phys. Rev. Lett. 61, 2472, 1988

[2] Phys. Rev. Lett., 53, 1951, 1984


Notes :

Consulter le site web
Phys. Rev. Lett. 61, 2472, 1988
Phys. Rev. Lett., 53, 1951, 1984


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique