Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 21 octobre 2011

Le CNRS engage un deuxième plan handicap

Alain Fuchs, président du CNRS, et les organisations syndicales ont signé un accord le 21 octobre 2011 pour engager un deuxième plan triennal handicap, pour les années 2011 à 2014.

Déjà adopté en juin dernier à l'unanimité par le comité technique paritaire, le plan handicap 2011-2014 est le fruit d'une négociation avec tous les partenaires sociaux et d'un travail collaboratif avec les médecins de prévention. Préparé après consultation de tous les agents en 2010, ce nouveau plan assure la continuité des actions du CNRS pour l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés. Il confirme la volonté du CNRS de poursuivre une politique incitative en matière de handicap dans le sens des objectifs de la loi de février 2005 et précise les processus et les pratiques internes pouvant être développés pour favoriser l'insertion professionnelle.

Quatre grands objectifs :

- accroître le taux de présence de personnels handicapés

Le plan prévoit 60 possibilités de recrutement par an sur tous les corps et métiers avec une attention particulière aux doctorants, en vue de la création d'un vivier de jeunes scientifiques pouvant intégrer ensuite le CNRS. Tous les recrutements sont basés uniquement sur les compétences.
Le plan prévoit aussi de favoriser le maintien dans l'emploi des agents en poste qui ignorent leur situation de handicap. En cours de carrière, les personnels peuvent rencontrer des situations de handicap dues à leur travail (maladies professionnelles ou accidents du travail, par exemple), mais aussi tout simplement dues au vieillissement (pertes d'audition, troubles de la vue…).

- intégrer les spécificités du handicap dans la gestion de la recherche et mieux prendre en compte le handicap dans la vie des laboratoires

- intégrer les spécificités du handicap dans la gestion RH,  au moyen d'actions concrètes  visant à capitaliser les expériences de pratiques des différents services RH des délégations pour permettre de répondre aux attentes d'accompagnement au quotidien (traitement et financement des aides, protocole de prise en charge, connaissance des personnes ressources).

- Mieux communiquer sur la politique handicap et sur les aides existantes

De nombreuses actions concrètes

Pour atteindre ces objectifs, le plan prévoit notamment :
- l'accessibilité numérique sur tous les sites externes et internes, avec l'obtention à terme du label bronze Accessiweb,
- la construction d'un site web CNRS « travail et handicap »,
- la clarification des processus administratifs de recrutement, de titularisation et des conditions d'accès aux aides techniques, avec formalisation des procédures et des circuits de traitement,
- l'identification des personnes ressources au niveau de chaque délégation,
- de favoriser le recrutement d'apprentis handicapés,
- la professionnalisation des acteurs clés sur les problématiques du handicap
- la professionnalisation des membres des jurys de concours et des commissions de sélection sur la manière d'aborder le handicap lors des recrutements,
- une procédure formalisée de prises en charge et d'accompagnements d'agents handicapés en difficulté.

Le handicap au CNRS

Le taux légal d'emploi d'insertion des travailleurs handicapés en France est de 6%.
Au CNRS, ce taux était de 2,88% en 2007 et devrait atteindre 4,87% fin 2011. Toutefois, les résultats du diagnostic social montrent que le taux réel d'emploi des travailleurs handicapés au CNRS pourrait se situer à 11% : ce pourcentage inclut les agents qui ignorent leur situation de handicap et ceux qui ne se sont pas déclarés comme tels à l'administration.

Contacts :

Presse CNRS l Julien Guillaume l T + 33 1 44 96 46 35 l julien.guillaume@cnrs-dir.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique