Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 19 octobre 2011

Création d'une unité mixte internationale franco-japonaise en informatique

Le CNRS, l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC), la Graduate School of Information Science and Technology de l'Université de Tokyo, le National Institute of Informatics (NII) de Tokyo et l'Université de Keio (Japon) ont créé l'Unité mixte internationale (UMI) « Laboratoire franco-japonais en informatique » (JFLI), le 18 octobre 2011 à Paris.

Ce Laboratoire franco-japonais en informatique (Japanese-French Laboratory for Informatics, ou JFLI) entrera en service le 1er janvier 2012. Il constituera alors un « hub » pour les coopérations à distance entre la France et le Japon, comme pour des workshops réguliers dans certains domaines spécialisés ou des séjours courts de chercheurs. Il permettra également d'accueillir des chercheurs français à Tokyo pour des séjours longs (une année ou plus) destinés à développer des collaborations plus approfondies.

Cette UMI succède au Laboratoire international associé (LIA) du même nom, créé en 2009, et renforce ses thématiques de recherche entre équipes françaises et japonaises : réseaux de nouvelle génération et internet du futur, calcul haute performance, logiciel, modèles de programmation et méthodes formelles, réalité virtuelle et multimédia et informatique quantique.

De nouveaux partenaires ont déjà exprimé le souhait de rejoindre le JFLI : l'Université de Kyoto, l'Université de Tsukuba et l'Advanced Institute  for Industrial Science (AIST) à Tsukuba pour le Japon, mais aussi l'INRIA côté français.

L'accord de création de l'UMI a été signé à l'occasion du Todaï Forum, un forum international d'échanges scientifiques avec les principales institutions dédiées à la recherche dans le monde, que l'Université de Tokyo (Todaï) organise chaque année. Cette année, le Todaï Forum se tient en France avec plus de 20 manifestations à Paris (17-26 octobre 2011) sous la coordination du CNRS et à Lyon (19-21 octobre 2011) sous la coordination de l'ENS Lyon.

 A cette occasion, d'autres accords franco-japonais ont été signés le même jour :

- le renouvellement d'un accord entre le CNRS et l'Université de Tokyo concernant l'UMI « LIMMS » (Laboratory for Integrated Micro Mechatronics Systems), créée en 2004,

- une lettre d'intention CNRS/Université de Tokyo qui annonce la signature d'un accord général entre le CNRS et l'Université de Tokyo.


Contacts :

Presse CNRS l Julien Guillaume l T + 33 1 44 96 46 35 l julien.guillaume@cnrs-dir.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique