Moteur de recherche

 

Dossiers de presse

16 septembre 2011

Première pierre d'IPANEMA, la plateforme de recherche en Europe dédiée à l'étude des matériaux anciens

Quelle est la composition du vernis des Stradivarius ? Que se passe-t-il, au niveau microscopique, lorsqu'un os devient fossile ? Comment suivre à la trace les fers archéologiques ? C'est pour répondre aux nombreuses interrogations sur les matériaux anciens qu'IPANEMA(1), première plateforme de recherche en Europe, a été créée au synchrotron SOLEIL. A la veille des Journées européennes du patrimoine, le 16 septembre 2011, le site d'IPANEMA a été inauguré en présence des représentants du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, du ministère de la Culture et de la Communication, de la Région Île-de-France et des partenaires du projet : le CNRS, le Muséum national d'Histoire naturelle, le synchrotron SOLEIL et NWO(2).

Les matériaux anciens nous livrent des informations précieuses sur notre passé, mais ils sont, par définition, difficiles à modéliser. Leur étude implique le développement de nouvelles méthodes, exportables à d'autres champs scientifiques. Parmi elles, les méthodes synchrotron apportent une grande précision, une très haute sensibilité et sont également non destructives ce qui est essentiel dans les protocoles d'analyse de matériaux anciens.

IPANEMA, l'Institut Photonique d'Analyse Non-destructive Européen des Matériaux Anciens, est la première plateforme de recherche en Europe dédiée à l'étude avancée des matériaux de l'archéologie, de la paléontologie, des environnements anciens et du patrimoine culturel. Adossée au synchrotron SOLEIL, IPANEMA est destinée à accueillir des équipes françaises (notamment franciliennes), européennes et internationales. L'équipe d'IPANEMA mène d'ores et déjà deux activités encourageant une recherche de pointe : l'accompagnement de projets synchrotron ouverts aux chercheurs externes ainsi qu'une recherche méthodologique originale en imagerie et spectroscopie photonique de pointe, et en traitement et analyse de données.

IPANEMA a été créée grâce au soutien de l'État et de la Région Île-de-France, qui finance intégralement la construction du bâtiment, dans le cadre des Contrats de projets État-régions (CPER) 2007-2013. IPANEMA a été mise en place conjointement par SOLEIL, le CNRS, le ministère de la Culture et de la Communication, le Muséum national d'Histoire naturelle, avec l'aide de la Commission européenne (projet CHARISMA), de l'opérateur de recherche néerlandais NWO.
IPANEMA est partie intégrante du nouveau laboratoire d'excellence PATRIMA.
IPANEMA contribue ainsi à renforcer la position de leader mondial de la France sur ces thématiques et fait bénéficier les sciences des matériaux anciens du développement de la recherche sur le plateau de Saclay.

Télécharger le dossier d'information en cliquant sur ce lien.

Bâtiment

© Y. Cheminot pour IPANEMA

IPANEMA, une plate-forme unique pour les matériaux anciens adossée au synchrotron SOLEIL.




IPANEMA

© IPANEMA

Parmi les études en cours à IPANEMA : les blancs des impressionnistes, les vernis des stradivarius, les encres des parchemins, la fossilisation des os…




Plus d'informations sur IPANEMA en images et en vidéos sur le site Internet de SOLEIL : http://www.synchrotron-soleil.fr/ipanema/premierepierre

Notes :
(1) IPANEMA : Institut Photonique d'Analyse Non-destructive Européen des Matériaux Anciens
(2) The Netherlands Organisation for Scientific Research (NWO)



Contacts :
Presse CNRS l Elsa Champion l T. 01 44 96 43 90 l elsa.champion@cnrs-dir.fr

Presse SOLEIL l Marie-Pauline Gacoin l T. 01 69 35 90 15 / 06 72 41 36 37 l gacoin@synchrotron-soleil.fr

Haut de page

Retour à l'accueilContactcreditsCom'PratiqueAccessibilité : aide