Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 23 octobre 2017

La compartimentation de protéines et de l'ADN : une nouvelle voie vers des cellules synthétiques ?

Les cellules sont des compartiments au sein desquels se concentrent des biomolécules telles que les protéines et l'ADN, essentielles aux organismes vivants. Malgré de très forts enjeux en termes de santé humaine et animale, ou de connaissance des origines du vivant, la science n'est pas encore en mesure de produire des cellules vivantes synthétiques. En produisant de nouveaux « compartiments hybrides » permettant la séquestration de protéines et d'ADN à l'échelle cellulaire, des chercheurs de l'Inra, en collaboration avec l'université de Bordeaux et le CNRS1, ouvrent de nouvelles perspectives scientifiques vers la production de cellules synthétiques. Leurs derniers résultats sont publiés le 23 octobre 2017 dans la revue Angewandte Chemie International Edition.

Télécharger le communiqué de presse : cellules synthétiques

Notes :

1 Sont impliqués dans ces travaux : l'Unité Biologie du fruit et pathologie (Inra, Université de Bordeaux), le Centre de recherche Paul Pascal (CNRS/Université de Bordeaux) et l'Institut de chimie et de biologie des membranes et des nanoobjets (CNRS/Université de Bordeaux/Bordeaux INP).

Références :

Catanionic Coacervate Droplets as a Surfactant-Based Membrane-Free Protocell Model. Jean-Paul Douliez, Nicolas Martin, Cédric Gaillard, Thomas Beneyton, Jean-Christophe Baret, Stephen Mann, and Laure Beven. Angewandte Chemie international edition. 2017, 56, pp 13689-13693. Consulter le site web

Contacts :

Chercheur Inra l Jean-Paul Douliez l T 05 57 12 23 62 l jean-paul.douliez@inra.fr

Presse Inra l T 01 42 75 91 86 l presse@inra.fr
Presse CNRS l Samira Techer l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique