Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 10 juin 2009

Le CNRS convoque un de ses chercheurs devant la commission administrative paritaire

Le CNRS a convoqué Vincent Geisser devant la commission administrative paritaire, à la suite de propos calomnieux et injurieux qu'il a tenus envers le fonctionnaire de sécurité et de défense du CNRS dans l'exercice normal de ses fonctions.

Ceux-ci ont été diffusés le 14 avril dernier sur un blog public et reproduits par la suite sur internet. Se prévalant de sa fonction de chargé de recherche au CNRS, Vincent Geisser a utilisé des termes diffamatoires d'une grande violence : "Le FD est un idéologue qui traque les musulmans et leurs "amis" comme à une certaine époque, on traquait les Juifs et les Justes".

Le CNRS ne peut tolérer de tels agissements envers aucun de ses agents, notamment  envers un responsable en charge de veiller à la sécurité du personnel du CNRS et de son patrimoine scientifique.

Le CNRS a, dans le débat scientifique, le souci permanent de garantir la liberté d'opinion et d'expression de l'ensemble de ses chercheurs. La liberté intellectuelle ne peut cependant pas servir de prétexte à l'injure.

C'est uniquement en raison de ces injures publiques que le CNRS saisit l'instance disciplinaire compétente devant laquelle Vincent Geisser pourra faire valoir son point de vue avec les droits qui lui sont associés.


Contacts :

Presse
01 44 96 51 51
presse@cnrs-dir.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique