Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 2 décembre 2008

Création d'une Unité mixte internationale et de deux Laboratoires internationaux associés franco-japonais

L'Unité mixte internationale Japanese Robotics Laboratory (Université de Tokyo), le Laboratoire international associé Engineering and Science Lyon Tohoku Laboratory (Université de Tohoku) et le Laboratoire international associé Japanese French Laboratory in Informatics (National Institute of Informatics) viennent d'être créés au Japon par le CNRS et ses partenaires nippons. Ces nouvelles structures visent à renforcer les collaborations scientifiques entre les deux pays dans les domaines de l'informatique, de la robotique et de la mécanique des fluides.

1 - L'Unité mixte internationale Japanese Robotics Laboratory (UMI JRL) - CNRS/National Institute of Advanced Industrial Science and Technology (AIST)
La création de cette UMI vise à poursuivre la collaboration dynamique initiée entre le CNRS et l'AIST avec la création en 2003, puis le renouvellement en 2005, du « Joint Robotics Laboratory – JRL ». Les objectifs de recherche du JRL visaient à accroître l'autonomie des robots en général, et celle des humanoïdes en particulier. Cette UMI a pour objectif de pérenniser cette collaboration et de l'étendre à d'autres thèmes de la robotique, notamment aux développements des technologies de l'information et de communication du futur.

2 – Le Laboratoire international associé Engineering and Science Lyon Tohoku Laboratory (LIA Ely T) – Ecole Centrale de Lyon/INSA de Lyon/ CNRS/ Tohoku University
Une étroite collaboration datant de plus de 15 ans entre l'INSA Lyon, l'Ecole Centrale de Lyon et l'Université de Tohoku est à l'origine de la création de ce LIA. Ses domaines de recherche  concernent les matériaux et systèmes intelligents, la mécanique des fluides et la  tribologie.
Plusieurs séminaires et workshops ont conclu qu'un LIA était la structure la plus adaptée pour structurer de manière optimale ces réseaux de recherche. L'objectif est de promouvoir un réseau entre les partenaires publics et industriels de chaque pays.

3 - Le Laboratoire international associé Japanese French Laboratory for Informatics (LIA JFLI) - CNRS-UPMC/ National Institute of Informatics/ University of Tokyo/ Keio University
L'idée de créer un LIA franco-japonais dans le domaine de l'informatique a vu le jour en 2004, à la suite de collaborations dans le domaine des réseaux (Internet nouvelle génération, réseaux mobiles, etc.) entre une équipe de recherche de l'Université Keio (Internet Lab / WIDE) et plusieurs laboratoires CNRS français (1). Le National Institute of Informatics (N2I) a fortement contribué à activer le processus de mise en place du LIA. Les thématiques de recherche du JFLI concernent les réseaux de nouvelle génération (Internet du futur), les grilles de calcul et calcul à hautes performances, la sécurité informatique, l'image et le multimédia et l'informatique quantique. 


Notes :

(1) LIP6 (CNRS/UPMC), LSIIT (CNRS/Université de Strasbourg 1), LIFL (CNRS/Université de Lille 1 et 3), LABRI, (CNRS/Université de Bordeaux 1 et 2/ ENSEIR BORDEAUX), LORIA (Université de Nancy), IRISA (CNRS/Université de Rennes 1/INSA Rennes/ INRIA/ ENS Cachan), IRIT (CNRS/ Université de Toulouse 1 et 3/ INP Toulouse), LSV (CNRS/ ENS Cachan ) et LR I(CNRS/ Université de Paris-Sud).

Contacts :

Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs-dir.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique