Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 23 juin 2008

Pour séduire Madame, le lémurien produit un bouquet complexe d'odeurs

Chez les lémuriens, diversité génétique et complexité odorante vont de pair pendant la saison des amours. C'est ce que viennent de mettre en évidence des chercheurs de l'Université de Duke aux États-Unis et du Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive (CNRS / Universités Montpellier 1, 2 et 3 / ENSA Montpellier / CIRAD / École pratique des hautes études de Paris). Ainsi, les mâles lémuriens signalent leur qualité génétique par l'intermédiaire d'un message olfactif. Un parfum qui attire les femelles et sur lequel celles-ci se baseraient pour choisir leur partenaire "reproducteur". Ces travaux viennent d'être mis en ligne sur le site de la revue Molecular Ecology.

Jusqu'à présent très peu étudiée chez les primates (1), l'olfaction est un moyen de communication plus important que prévu chez certains singes, tout particulièrement chez les lémuriens. Ces mammifères, qui vivent presque exclusivement à Madagascar, regroupent plus d'une trentaine d'espèces. L'une des mieux connues s'appelle Lemur catta. Hautement sociale, elle vit en petits groupes, sous la domination des femelles. Chez cette espèce, la communication olfactive joue un rôle prépondérant dans les relations sociales.

Diversité génétique et complexité odorante sont liées…
Le Lemur catta mâle possède trois jeux de glandes produisant des composés chimiques odorants, parmi lesquelles les glandes scrotales situées au niveau des testicules. S'intéressant à la communication olfactive chez ces primates, Marie Charpentier, chercheur au Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive (2), et ses collègues de l'Université de Duke (3), ont étudié les effluves de ces glandes sur un échantillon de 19 mâles adultes provenant d’une colonie en semi-liberté hébergée au Duke Lemur Center. Elles ont ainsi révélé que la diversité chimique des odeurs qu'elles secrètent était corrélée avec la diversité génétique de l'individu. Plus un mâle est d'une grande variété génétique (plus il est hétérozygote (4)), plus son message olfactif est complexe (plus les composés odorants sont fréquents et abondants).

…exclusivement lors de la reproduction
De façon surprenante, ce phénomène n'est observé qu'en saison de reproduction, une période relativement stressante pour les mâles qui entrent en compétition pour accéder aux femelles. Il s'agit aussi pour les femelles d'effectuer le bon choix "reproducteur". A cette fin, les femelles repèrent les mâles les plus hétérozygotes - signe de santé -, par leur capacité à diffuser un bouquet complexe d'odeurs. Ce signal leur permet d'évaluer la valeur génétique du mâle et de choisir celui qui aura les meilleures qualités à transmettre à ses descendants.

Autre résultat important : plus deux mâles sont distants par l'odeur, plus ils le sont génétiquement. Le signal olfactif est ainsi porteur d'un autre message, à savoir le degré de parenté entre deux individus. De la même façon, cette corrélation n'est décelable qu'en saison de reproduction. C'est justement la période pendant laquelle les individus sont en compétition.

Ce travail a bénéficié du financement de la National Science Foundation obtenu par Christine Drea

Notes :

(1) Au contraire de la vision et de l'audition.
(2) CEFE, CNRS / Universités Montpellier 1, 2 et 3 / Sup'Agro / CIRAD / École pratique des hautes études.
(3) Marylène Boulet et Christine Drea.
(4) Porteur de gènes différents.

Références :

Smelling right : the scent of male lemurs advertises genetic quality and relatedness. Marie Charpentier, Marylène Boulet and Christine M. Drea. Molecular Ecology. Mis en ligne le 19 juin 2008.

Contacts :

Presse
Priscilla Dacher
T +33 (0)1 44 96 46 06
priscilla.dacher@cnrs-dir.fr

Chercheurs
Marie Charpentier (CEFE)
T 0033 4 67 61 22 57 (CEFE) / 00 1 919 660 7364 (Duke) / 254 736 575 446 (portable)
marie.charpentier@cefe.cnrs.fr / mariecharp@yahoo.fr

Christine Drea ou Marylène Boulet (Université de Duke)
T 1 919 660 7367 ou 1 919 660 7368
cdrea@duke.edu / marylene.boulet@duke.edu


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique