Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 23 mai 2007

Création d'un groupe de travail sur les effets des nanoparticules et nanomatériaux sur la santé et l'environnement

L'Observatoire des Micro & NanoTechnologies (1) (OMNT), accueilli au sein du pôle Minatec (2), en proximité immédiate avec le RTRA (3) «Nanosciences aux limites de la nanoélectronique», a annoncé la création d'un groupe de travail multidisciplinaire chargé d'assurer une veille scientifique sur les effets des nanoparticules et nanomatériaux sur la santé et l'environnement. L'objectif est de permettre à des non spécialistes de se tenir informés de l'évolution de ce domaine au travers de documents de synthèse qui présenteront de manière objective les résultats les plus marquants parus dans le monde.

Ce groupe multidisciplinaire, qui se réunira trois fois par an, est constitué de 14 experts issus d'organismes de recherche publics : CNRS, Universités, INERIS, CEA, INRS, INSERM, IRSN…Les différentes disciplines qu'ils représentent couvriront non seulement les résultats des études de nanotoxicologie, mais aussi les autres domaines concernés par les effets des nanoparticules : aspects sanitaires, détection et caractérisation des nanoparticules, évaluation des doses et des sources d'exposition, moyens de protection et de prévention, réglementation et normalisation, cycle de vie des nanoparticules, évaluation des risques. Il  devrait, à terme, collaborer avec des groupes similaires à l'échelle européenne, en cours de constitution dans le cadre du 7ème programme cadre européen de recherche et développement, augmentant ainsi la qualité de ses analyses. 

 

Ce projet de veille lancé par l'OMNT permettra à tous ceux qui sont concernés par les micro et nanotechnologies de compléter leur connaissance de ce domaine. Chercheurs, managers de la recherche en nanosciences ou nanotechnologies, industriels fabricants ou utilisateurs de nanoparticules ou nanomatériaux, pouvoirs publics, financeurs de l'innovation et professionnels de la prévention pourront ainsi mener leur activité en professionnels informés.


Notes :

(1) OMNT est une Unité mixte de service CEA/CNRS dont la mission nationale consiste à réaliser une veille scientifique et technologique dans le domaine des micro et nanotechnologies. Il s'appuie pour ce faire sur un réseau de plus de 200 scientifiques français et européens.
(2) Lancé à l'initiative du CEA-Léti et de l'INP-Grenoble, Minatec est le premier pôle européen des micro et nanotechnologies. Situé à Grenoble, Minatec regroupe sur un site de huit hectares, une plate-forme de R&D de 19000 mètres carrés dédiée aux composants avancés et objets communicants où travaillent près de 4000 chercheurs universitaires et industriels.
(3) «Le Pacte pour la recherche », loi de programme du 18 avril 2006, a créé le concept de réseau thématique de recherche avancée (RTRA). La communauté scientifique grenobloise des quatre organismes CEA-CNRS-INPG-UJF, a construit le RTRA « Nanosciences aux limites de la nanoélectronique ». sélectionné, ainsi que douze autres répartis sur le territoire national. Le RTRA « Nanosciences aux limites de la nanoélectronique » rassemble, autour d'un noyau dur de 29 unités de recherche une masse critique de plus de 600 chercheurs de très haut niveau, fédérés dans le cadre d'une stratégie partagée autour d'un objectif scientifique commun.

Contacts :

Contacts presse
CNRS
Priscilla Dacher
T 01 44 96 46 06
priscilla.dacher@cnrs-dir.fr

CEA
Delphine Nicolas
T 01 64 50 14 88
delphine.nicolas@cea.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique