Moteur de recherche

 

Espace jeune

Les chercheurs font rêver les enfants malades !

Les baleines et les dauphins Chercheurs, si vous désirez animer des conférences ou des ateliers scientifiques auprès d'enfants et d'adolescents hospitalisés, lancez-vous !

Dans le cadre de l'opération "Passion-Recherche", le CNRS, en partenariat avec la fondation des Hôpitaux de Paris/Hôpitaux de France et l'hôpital Robert Debré, a créé l'opération "Les chercheurs font rêver les enfants malades !".

OBJECTIF :

Le but de l'opération "Les chercheurs font rêver les enfants malades" mis en place au CNRS dans le cadre des actions de communication et de médiation vers les adolescents, est d'attirer les jeunes vers les sciences, éveiller leur curiosité, leur montrer que la science oscille entre rêve et expériences, mais aussi de réconforter les jeunes hospitalisés qui sont souvent exclus des manifestations scientifiques.

DEUX ACTIONS PHARES :

Ce partenariat exemplaire entre le CNRS et l'hôpital Robert Debré (Paris) dure depuis 1999. Les actions se déclinent selon deux axes :

  1. Chaque trimestre, réalisation d'une émission de télévision "Boomerang" diffusée sur le canal de télévision interne "Télé Robert", dans laquelle les chercheurs du CNRS interviennent sur un thème scientifique d'actualité.
  2. Chaque année, un voyage des enfants permet à de jeunes patients de partir plusieurs jours à la rencontre des chercheurs du CNRS sur le terrain et dans leurs laboratoires.

Nous considérons que la sensibilisation aux sciences ne peut que passer par la sensation de plaisir susceptible elle-même d'induire plus tard un désir de science.

Si vous souhaitez participer à ces animations scientifiques, il suffit de contacter Jean-Louis Buscaylet, Directeur-adjoint de la communication du CNRS (Paris Michel-Ange) ou le chargé de communication de votre Délégation régionale.


2012 : Découvertes et aventures en Région Midi-Pyrénées

Du 22 au 25 mai, une vingtaine de jeunes patients vont partir à la rencontre des scientifiques...Le programme détaillé de ces quatre jours est présenté ici.

Observatoire du Pic du Midi

© CNRS Photothèque / Sébastien Chastanet

Observatoire du Pic du Midi


Le voyage commence par la visite de la station Météo France de Toulouse, avec un atelier pratique pour réaliser une prédiction météo... Le lendemain, grande ascension à 2870 mètres d'altitude en téléphérique et découverte de l'observatoire astronomique du Pic du Midi de Bigore, avec son magnifique point de vue sur la vallée et son ciel d'une incroyable pureté. Au retour, visite du laboratoire du centre de recherches atmosphériques.

Puis, le voyage se poursuit par l'exploration d'une grotte destinée à l'élevage en conditions semi-naturelles de la faune cavernicole, à la station d'écologie expérimentale du CNRS à Moulis. Tels de véritables explorateurs en mission, les enfants porteront des casques pour pénétrer dans la grotte... Finalement, un atelier "lézards, papillons, poissons" viendra conclure ce séjour hautement scientifique !

Pendant ces quatre jours, les enfants auront donc eu de nombreuses découvertes et activités ludiques au programme, pour ce 11ème rendez-vous unique.


2011 : Escapade scientifique à La Rochelle

Une vingtaine de jeunes patients sont partis à la rencontre des scientifiques : sites historiques de Rochefort, anatomie des cétacés, sortie en mer avec la navigatrice Isabelle Autissier...

Balade en bateau

© AP-HP


Il s'agissait de découvrir, dans une ambiance ludique et chaleureuse, le patrimoine scientifique de Charente Maritime avec les chercheurs du CNRS et de l'Université de La Rochelle. Dès leur arrivée, les enfants ont été accueillis à l'Aquarium de La Rochelle pour explorer la biodiversité des océans et des mers du monde. Une journée a été consacrée à l'histoire avec les visites à Rochefort de la Corderie Royale et du chantier de reconstruction de la frégate l'Hermione, suivies d'une excursion à la Citadelle de Brouage, un port actif datant du XVème siècle.

Puis cap sur l'océan avec des ateliers scientifiques concoctés par les chercheurs du laboratoire « Système d'Observation pour la Conservation des Mammifères et des Oiseaux Marins » de La Rochelle. Les enfants ont également apprécié une ballade scientifique à bord de l'Orazur pour découvrir les paysages marins et les usages de la mer avec des géographes et des biologistes du laboratoire Littoral, Environnement et Sociétés (CNRS / Université de La Rochelle), en compagnie d'Isabelle Autissier. La navigatrice a décerné aux enfants les passeports « Citoyens des Océans » à l'École de la mer de La Rochelle.


2010 : De l'hôpital au laboratoire, les jeunes patients de Robert-Debré à la rencontre des chercheurs des Pyrénées-Orientales

Au programme de cette neuvième édition : visite du laboratoire PROcédés, Matériaux et Energie Solaire, du four solaire d'Odeillo (CNRS) et de l'Observatoire océanologique de Banyuls sur mer (CNRS/UPMC) en compagnie des chercheurs.

La parabole du four solaire CNRS d'Odeillo de 1000 kW

© CNRS Photothèque / Philippe EGEA

La parabole du four solaire CNRS d'Odeillo de 1000 kW


Une fois de plus, les chercheurs ont répondu présent cette année pour accueillir ces enfants et les adolescents, et leur faire découvrir tout en les amusant, l'énergie solaire et la biodiversité marine méditerranéenne.

Au programme : initiation à l'énergie solaire, expériences et manipulations avec les scientifiques pour découvrir l'intensité du rayonnement solaire, visite des champs d'héliostats au laboratoire PROcédés, Matériaux et Energie Solaire (PROMES) à Odeillo-Font Romeu. Côté mer, sortie en bateau, découverte de la faune et de la flore méditerranéenne, manipulations et ateliers, visite du bassin tactile à l'Observatoire océanologique de Banyuls… de quoi passionner les enfants et adolescents participant au voyage.



2009 : De la Grande Ourse aux oursins, escapade scientifique sur la côte d'azur

« La tête dans les étoiles » à l'Observatoire de la Côte d'Azur : sur la colline du Mont Gros, l'observatoire astronomique est installé dans un parc de 35 hectares qui offre un panorama exceptionnel sur la ville de Nice et sur la Baie des Anges. Étaient prévus une visite des bâtiments historiques, des lunettes d'observation d'époque, du cadran solaire et de la méridienne, une balade botanique sur le sentier forestier à la découverte de la flore méditerranéenne, des observations du Soleil (le jour) et des étoiles et des planètes en soirée.

Au large de Villefranche-sur-Mer

© CNRS Photothèque / John PUSCEDDU

Mise à l'eau d'une sonde au large de Villefranche-sur-Mer


« Les pieds dans l'eau » à l'Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer. L'observatoire a été fondé en 1884 sur le site d'un ancien bagne des rois de Sardaigne du XVIIIe siècle. Les bâtiments sont aujourd'hui ouverts sur le port d'où partent les scientifiques pour faire leurs observations dans la rade de Villefranche et en haute mer. Le courant marin qui fait remonter le plancton dans la rade et la grande profondeur (2000 mètres) à seulement deux kilomètres des côtes font de cet emplacement un lieu privilégié pour les chercheurs qui contribuent à la connaissance de la biodiversité marine et aux répercutions sur cette biodiversité du changement climatique.

Les enfants ont pu apprécier une sortie en mer avec observation des techniques de plongée, de récolte de plancton et d'échantillons d'eau de mer utilisées par les scientifiques ; une visite des bâtiments historiques, du débarcadère et des laboratoires. Les enfants ont participé à quatre ateliers successifs : plongée (avec un plongeur professionnel et son équipement), plancton (initiation à la reconnaissance des animaux planctoniques et gélatineux), biologie du développement (démonstration d'une fécondation d'oursins), hydrobiologie (analyses des taux de chlorophylle, de sels nutritifs… dans des eaux prélevées à différentes profondeurs).


Haut de page

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique