Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 3 juillet 2013

Le CNRS et le BRGM signent un nouvel accord-cadre

Alain Fuchs, président du CNRS et François Démarcq, directeur général délégué du BRGM ont signé le 3 juillet 2013 au CNRS, en présence de Vincent Laflèche, futur président du BRGM, un nouvel accord-cadre afin d'élargir la coopération initiée en 1984 entre les deux organismes. Par cet accord, les deux organismes s'engagent à développer des actions de recherche et à renforcer la concertation de leurs stratégies scientifiques dans leurs domaines de recherche communs (géosciences, sciences de l'ingénieur, sciences de l'environnement et sciences humaines et sociales).

Les relations entre le CNRS et le BRGM se sont d'abord établies autour de la connaissance géologique du sous-sol de la France et de la cartographie géologique de la France. Les missions du BRGM se sont ensuite étoffées et le partenariat privilégié noué avec les équipes du CNRS a grandi à l'aune de ces nouvelles missions. C'est dans ce contexte que le BRGM et le CNRS se sont rapprochés afin de finaliser un nouvel accord-cadre qui vise à actualiser celui signé le 2 avril 1984 et à renforcer la concertation entre les deux organismes en matière de politique et de stratégie scientifiques tant sur le territoire national qu'aux niveaux européen et international. Le défi est de répondre ensemble aux multiples enjeux de connaissances, notamment ceux relatifs à la demande sociétale du 21ème siècle, au premier rang desquels les enjeux liés aux ressources naturelles et à leur gestion raisonnée. 

Les axes prioritaires de travail
Une dizaine d'axes prioritaires de coopération a été identifiée en géosciences et sciences de l'environnement. Les principaux sont :
•    la connaissance géologique à toutes échelles, en particulier du territoire national, avec la mise en œuvre de programmes d'acquisition et de diffusion de données nouvelles ;
•    la connaissance, la disponibilité et l'usage des ressources du sous-sol dont l'eau, les substances minérales, la géothermie... ;
•    l'étude des stockages souterrains et de leur suivi ;
•    les développements méthodologiques pour la reconnaissance du sous-sol à toutes profondeurs ;
•    les études sur des milieux pollués et leur remédiation ;
•    l'évaluation et la prévention des aléas et risques telluriques ;
•    les systèmes et réseaux de gestion et de diffusion de l'information géo-scientifique aux niveaux nationaux et internationaux ainsi que l'édition scientifique ;
•    des objets de recherche communs comme le littoral ;
•    les approches pluridisciplinaires et socio-économiques concernant le sol et le sous-sol.

Diverses formes de collaboration … à différents niveaux
Les collaborations du CNRS et du BRGM pourront revêtir des formes diverses comme par exemple, des contrats de collaboration de recherche à objectifs partagés, des échanges réciproques de personnels, la mise en commun de moyens matériels ou la création d'unités mixtes.

De plus, le BRGM propose au CNRS un appui dans les départements, régions et collectivités d'outre-mer notamment en ce qui concerne l'hébergement de chercheurs, de missions et de projets communs mais également l'accompagnement pour le montage de projets ou bien vis-à-vis des autres organismes de recherche présents dans ces territoires.

Au-delà du territoire national, le CNRS et le BRGM entendent développer des synergies quant à leurs politiques et à leurs installations communes en Europe et à l'international. Des actions conjointes seront particulièrement mises en œuvre avec l'Inde, le Brésil, la Russie, l'Australie, l'Afrique du Sud, le Chili, le Mexique, l'Indonésie, l'Algérie et le Japon.

Un comité réunissant des représentants des deux organismes sera chargé d'assurer l'orientation, la coordination et le suivi des relations entre le CNRS et le BRGM.
BRGM-CNRS

© BRGM – Depoorter

François Démarcq, directeur général délégué du BRGM et Alain Fuchs, président du CNRS signent l'accord-cadre.


BRGM-CNRS 2

© BRGM – Depoorter

François Démarcq, directeur général délégué du BRGM, Vincent Laflèche, futur président du BRGM et Alain Fuchs, président du CNRS




Contacts :

Presse CNRS l Priscilla Dacher l T 01 44 96 46 06 l priscilla.dacher@cnrs-dir.fr
Presse BRGM l Mathilde Folliot l T 01 41 05 44 37 l mathilde.folliot@hkstrategies.com


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique