Moteur de recherche

 

Espace presse

Paris, 10 février 2014

Accord stratégique entre INNOVEOX et le CNRS : transfert de technologie et entrée au capital de FIST SA, filiale du CNRS

INNOVEOX, fournisseur de services pour le traitement et la valorisation des déchets industriels dangereux, a signé avec le CNRS un accord technologique et capitalistique majeur. Il prévoit le transfert par le CNRS de deux familles de brevets fondateurs1 protégeant la technologie révolutionnaire d'INNOVEOX, et l'entrée de sa filiale FIST SA au capital de la société à hauteur de 3%.

Cet accord s'inscrit dans la continuité du partenariat technologique solide qui existe depuis cinq ans entre le CNRS et INNOVEOX autour de la technologie révolutionnaire de l'oxydation hydrothermale en milieu supercritique (OHTS) à énergie positive. INNOVEOX s'appuie sur l'OHTS à énergie positive pour proposer aux industriels une offre de services clé en main pour traiter et valoriser durablement les déchets organiques, notamment les déchets industriels dangereux (huiles, solvants, pesticides, etc.).

Aux termes de ce nouvel accord, le CNRS concède à INNOVEOX la pleine propriété des deux familles de brevets fondateurs1 sur la technologie OHTS à énergie positive. Ces brevets sont le résultat de vingt années de recherches du CNRS et précisément d'un de ses laboratoires, l'Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux.

Ils permettent d'offrir une innovation majeure par rapport à la technologie de l'OHTS sur la consommation d'énergie générée lors de la réaction d'oxydation. Avec ces deux familles de brevets, le procédé INNOVEOX présente un avantage compétitif significatif sur cette technologie par l'optimisation des coûts de production, et l'énergie positive générée pendant le procédé (possiblement valorisable).

Dans le cadre de cet accord, FIST SA, experte dans l'analyse et la gestion des projets de valorisation et forte d'une expérience dans la prise de participations, entre au capital d'INNOVEOX à hauteur de 3 %.

La coopération scientifique entre le CNRS et INNOVEOX se voit renforcée par cet accord qui devrait permettre de nouveaux développements.

Marie-Pierre Comets (Directrice de la Direction de l'innovation et des relations avec les entreprises du CNRS) déclare : « Cet accord et cette prise de participation s'inscrivent parfaitement dans notre volonté d'accompagner les entreprises françaises innovantes comme INNOVEOX. En tant que leader dans la recherche sur la technologie de l'OHTS, nous connaissons le fort potentiel de ce procédé révolutionnaire dans le traitement et la valorisation des déchets organiques dangereux. Nous avons toute confiance dans la capacité d'INNOVEOX à la déployer en solution technologique innovante et à valoriser au mieux le fruit de cette recherche publique. »

Jean-Christophe Lépine, Président d'INNOVEOX déclare : « Nous sommes fiers du soutien renforcé du CNRS, partenaire technologique d'INNOVEOX depuis sa création et de l'accueillir à notre capital via sa filiale de valorisation, FIST SA. C'est une reconnaissance de la qualité de notre entreprise et de notre modèle. Avec cet accord stratégique, INNOVEOX franchit une étape importante dans la protection de son innovation en devenant propriétaire de sa technologie révolutionnaire, que nous continuerons par ailleurs à enrichir régulièrement par le dépôt de nouveaux brevets en propre et avec notre partenaire historique, le CNRS. »


A propos d'Innoveox
Innoveox propose une solution technologique clé en main aux industriels pour le traitement et la valorisation des déchets dangereux (huiles, solvants, pesticides) en utilisant le procédé de l'Oxydation HydroThermale en milieu Supercritique (OHTS) à énergie positive. Innoveox est propriétaire au niveau mondial de cette technologie développée par le CNRS. En 2012, Innoveox a signé un partenariat structurant avec Air Liquide à la fois technologique et commercial. Son unité industrielle (capacité de traitement de 1000 tonnes/an) est en fonctionnement sur le site d'Arthez de Bearn.


A propos du CNRS

Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche, placé sous la tutelle du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société.
Avec plus de 34 000 personnes (dont 25 300 statutaires - 11 3000 chercheurs et 14 000 ingénieurs, techniciens et administratifs), un budget primitif pour 2013 de 3,4 milliards d'euros dont 802 millions d'euros de ressources propres, une implantation sur l'ensemble du territoire national, le CNRS exerce son activité dans tous les champs de la connaissance, en s'appuyant sur plus 1140 unités de recherche et de service.
Avec un portefeuille de plus de 3859 familles de brevets, 1220 licences actives, 25 accords-cadres avec des sociétés du CAC 40, 376 contrats de copropriété industrielle, 851 contrats de copropriété institutionnelle, plus de 700 start-up créées, 126 laboratoires impliqués dans les Instituts Carnot et 433 dans les pôles de compétitivité, une moyenne annuelle de 29 000 publications, 18 lauréats au prix Nobel et 11 lauréats de la Médaille Fields, le CNRS a une longue tradition d'excellence, d'innovation et de transfert de connaissances vers le tissu économique.
Pour plus d'information sur le site : www.cnrs.fr


A propos de FIST SA
France Innovation Scientifique et Transfert SA (FIST SA), créée en 1992, est une société anonyme, aujourd'hui filiale du CNRS à 70% et de Bpifrance Financement à 30%. Elle a pour mission le transfert vers l'industrie de technologies innovantes, principalement pour le CNRS.
Son action s'étend de la réception des projets à la concession de droits d'exploitation et à leur suivi, en passant par le conseil en stratégie de Propriété Intellectuelle, la participation au dépôt des demandes de brevet, la recherche de partenaires industriels, la négociation et la rédaction de contrats d'exploitation, la prise de participations et la gestion de portefeuilles de brevets.
Pour plus d'information sur le site : www.fist.fr

Notes :

1“Waste treatment process by thermal oxidation” filed September 7th 2000 (Publication n°2813599) and “Process for starting up of a waste treatment facility by hydrothermal oxidation” filed July 10th 2001 (Publication n°2827272)

Contacts :

CNRS
Julien Guillaume
Relations presse
Tel. +33 1 44 96 46 35
Email : julien.guillaume@cnrs.fr

FIST SA
Jean-René Bailly
Directeur contrats et participations
Tel. +33 1 40 51 98 52
Email : jean-rene.bailly@fist.fr

INNOVEOX
Jean-Christophe Lépine
Président
Tel. +33 1 40 06 07 06

ACTUS finance & communication
Jean-Michel Marmillon
Relations presse
Tel. +33 1 53 67 07 80
Email : jmmarmillon@actus.fr


Haut de page

Derniers communiqués
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'Pratique