Moteur de recherche

 
CNRS > Presse > Les brèves du CNRS

Espace presseLes brèves du CNRS

Paris, 12 septembre 2007

Une exoplanète autour d'une ex-géante rouge : un scénario similaire à celui du couple Terre-Soleil dans 5 milliards d'années ?

Une planète géante orbitant autour d'une vieille étoile proche du stade final de son évolution, telle est la découverte effectuée par une équipe internationale, à laquelle sont associés des chercheurs du Laboratoire d'astrophysique de Toulouse et Tarbes (CNRS / Université Toulouse 3) (1). Âgée de 10 milliards d'années, cette exoplanète, baptisée V391 Pegasi b, est une géante gazeuse de plus de trois fois la masse de Jupiter. Elle tourne autour de l'étoile à environ 1,7 unités astronomiques (2). Or, l'étoile V 391 Pegasi est une ancienne géante rouge. Elle a donc récemment connu une phase d'expansion très importante à laquelle la planète V391 Pegasi b a toutefois survécu : un phénomène observé pour la première fois, ce qui intéresse tout particulièrement les chercheurs. En effet, dans environ 5 milliards d'années, le Soleil sera une géante rouge : il aura absorbé Mercure, puis Vénus, la Terre se trouvant à la limite de son expansion. De plus, avant que son étoile ne devienne une géante rouge, l'exoplanète V391 Pegasi b devait approximativement se situer à la même distance que la Terre aujourd'hui du Soleil. Elle constitue donc un témoin privilégié du destin éventuel de la Terre dans plusieurs milliards d'années. C'est pourquoi des recherches vont actuellement se concentrer sur l'étude des vibrations de l'étoile par astérosismologie (3), dans l'objectif de mieux connaître les propriétés de l'étoile hôte, de préciser la nature de cette exoplanète et de mieux comprendre les scénarii d'évolution du couple étoile-exoplanète.
Cette découverte est publiée dans la revue Nature du 13 septembre 2007.

 

Pegasi

© EU -FP6- HELAS Consortium.

Vue d'artiste représentant une planète géante gazeuse autour d'une étoile géante rouge.


Notes :

1) Ce laboratoire appartient à l'Observatoire Midi-Pyrénées.
2) Une unité astronomique est la distance moyenne Terre-Soleil (soit environ 150 000 000 km).
3) En astrophysique, l'astérosismologie est la discipline qui étudie la structure interne des étoiles autres que le Soleil, en observant leurs mouvements sismiques (ou vibrations).

Contacts :

Chercheurs
Stéphane Charpinet
T 05 61 33 29 51
stephane.charpinet@ast.obs-mip.fr

Gérard Vauclair
T 05 61 33 29 53
gerard.vauclair@ast.obs-mip.fr

Presse
Priscilla Dacher
T 01 44 96 46 06
priscilla.dacher@cnrs-dir.fr

Communication CNRS-INSU
Philippe Chauvin
T 01 44 96 43 36
philippe.chauvin@cnrs-dir.fr


Haut de page

Retour à l'accueilContactcreditsCom'PratiqueAccessibilité : aide