Moteur de recherche

 
CNRS > Presse > Les brèves du CNRS

Espace presseLes brèves du CNRS

Paris, 11 juillet 2006

La mémoire de la forme des galets

« Pourquoi sont-elles rondes, ces pierres que l'on trouve sur les plages et que l'on nomme galets, alors qu'elles proviennent de pierres longues et de coquillages ? » En s'interrogeant ainsi Aristote soulevait, il y a vingt-trois siècles, une énigme qui n'a depuis jamais cessé de hanter promeneurs du dimanche, amoureux de la nature ou géologues professionnels. Malgré sa simplicité apparente, cette question sur une réalité si triviale et quotidienne n'a jamais eu de réponse quantitative : il n'existe aucun modèle physique expliquant la forme d'un galet.

 

Carlos Marques de l'Institut Charles Sadron du CNRS et ses collaborateurs ont reproduit en laboratoire les conditions d'usure de galets plats, puis extrait la représentation numérique de leurs formes avec des techniques de prise digitale d'image. Les données expérimentales ont ensuite été soumises à un traitement statistique qui permet de quantifier la forme des galets par l'importance relative des zones très courbées et des zones plates.

 

Les chercheurs de Strasbourg et de Philadelphie ont montré qu'un tel outil statistique est capable de caractériser le processus d'usure, ce qui ouvre des perspectives intéressantes dans différents domaines, particulièrement en géologie où l'on aimerait pouvoir utiliser les galets comme des témoins pour la reconstitution de l'histoire sédimentaire d'un site : désert ou fleuve, lac ou glacier. Ces résultats seront publiés dans Physical Review Letters le 14 juillet 2006.

Contacts :

Contact chercheur
Carlos Marques
T 03 88 41 40 45
marques@ics.u-strasbg.fr


Haut de page

Derniers brèves
Toutes disciplines confondues

Retour à l'accueilContactcreditsCom'PratiqueAccessibilité : aide